👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Critiques de Station to Station

Reverend-Z
10

Si ce n'est pas un effet secondaire de la cocaïne je pense que ça doit être de l'amour.

Station to Station est né de l'inspiration d'un David Bowie exsangue, squelettique, se nourrissant exclusivement de poivrons, de lait et de cocaïne. Il marque une étape décisive dans la construction...

Lire la critique

il y a 9 ans

EricDebarnot
8
Eric BBYoda

It's too late to be grateful...

"Station to Station" est le seul disque de mon existence que j'ai écouté pour la première fois, et en intégralité, au téléphone : j'étais interne au lycée et je n'avais pas pu, pour la 1ère fois...

Lire la critique

il y a 1 an

JZD
8
J. Z. D.

Si t'es splendide, t'es lucide, baby !

Bowie n'a jamais été aussi beau qu'à cette période, The Thin White Duke, il se prétend tour à tour superhéros aryen, zombie fou, noble amoral, ces interviews n'ont jamais été aussi folles et...

Lire la critique

il y a 10 ans

Tídwald
10
Tídwald

D'une gare l'autre

Un peu oublié entre les deux âges d'or que sont la période glam et la période berlinoise, Station to Station a pourtant tout pour plaire : aucun mauvais titre, des musiciens affûtés (la guitare de...

Lire la critique

il y a 10 ans

cinemusic
10
cinemusic

Bowie sur des rails.....

En 1976, David Bowie est artistiquement et commercialement au top mais mentalement totalement perdu. Il est sur des rails....de coke ! De son propre aveu il ne souvient même plus de l'enregistrement...

Lire la critique

il y a 10 mois

dagrey
9
dagrey

"Run for the shadows, Run for the shadows, in these golden years..."

Station to station qui sort en 1976 est le dixième album de David Bowie. Ce nouvel album donne à l'artiste l'occasion de créer un nouveau personnage, le Thin White Duke. Toujours aussi créatif,...

Lire la critique

il y a 7 ans

Billy98
9
Billy98

Passionnante piste de réflexion sur la relation entre l'auteur et son oeuvre

Lorsque nos goûts sont questionnés à propos d'un artiste, il est important selon moi de différencier deux notions qui peuvent être très séparées : l'oeuvre que l'on préfère, et l'oeuvre qui est la...

Lire la critique

il y a 2 ans

lyons_pride_
10
lyons_pride_

Throwing darts in lover's eyes

53 kilos, régime à la coke, aux poivrons et au lait, croyant voir des fantômes venus de la part des Rolling Stones dans sa grande villa de L.A., voilà à quoi ressemble le David Bowie de 1975...

Lire la critique

il y a 7 mois

Vincent_de_Lave
10

Critique de par Vincent de Lavenne

Bowie tape fort : six titres, seulement, qui tapent une large variété de genres et d'ambiances (l'ambiance générale restant dingue, donc tout va bien), six titres qui sont surtout excellents, servis...

Lire la critique

il y a 8 ans

Muffinman
7
Muffinman

Le tournant adulte

J'aime beaucoup Station to Station, mais j'ai toujours eu du mal avec "Golden Years", et "TVC15" m'ennuie une fois sur deux. Sur le coffret Sound+Vision il y a "It's Hard to Be a Saint in the City"...

Lire la critique

il y a 6 ans