Bonne nouvelle ! La réparation de la base de données est en très bonne voie. On vous explique tout sur notre blog.
Écouter
Pochette Stories From the City, Stories From the Sea

Stories From the City, Stories From the Sea

(2000)
12345678910
Quand ?
7.6
  1. 1
  2. 0
  3. 9
  4. 6
  5. 33
  6. 94
  7. 308
  8. 393
  9. 162
  10. 64
  • 1.1K
  • 77
  • 199
  • 7

Liste de morceauxStories From the City, Stories From the Sea

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:51)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:23)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:41)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:15)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:56)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:58)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:56)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:19)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:23)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:46)

PostsStories From the City, Stories From the Sea

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
Critiques : avis d'internautes (6)
Stories From the City, Stories From the Sea
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Une vie sous les sunlights

La beauté (et la cruauté) d’une vie sous les sunlights, c’est que les métamorphoses de l’âge, les soubresauts de la vie, sont lus, analysés, mais aussi aimés par le public, les fans et les critiques. Dans le cas de Polly Jean, ex jeune femme en colère, ex passionaria gothique, c’est même passionnant. Malgré quelques tics Patti-Smithiens, ce très beau paysage cinématographique... Lire la critique de Stories From the City, Stories From the Sea

3 4
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·
Découverte
Critique de Stories From the City, Stories From... par hopkins

Vierge folle et femme f tale au moment de ses arides premiers albums, franchement femme fatale sur le voluptueux To bring you my love, un peu taupe à l'époque du confiné Is this desire , PJ Harvey semble aujourd'hui libre et portée par le vent. Stories from the city, stories from the sea commence par le puissant Big exit, où la voix tombe comme la foudre sur des rafales de guitare. Il se...

Avatar hopkins
9
·
Polly va mieux, mais nous ennuie

Le passage aux années 2000 a été lourd de signification dans plusieurs domaines. Comme la musique et notamment le rock. S’aseptisant, perdant de sa rage afin de rentrer dans le rang pour ne pas perdre son droit à la parole dans le mainstream. Puisque désormais mis à mal par un hip hop plus vigoureux car moins vieux. Un regard actuel confirme d’ailleurs que le rap est devenu le nouveau rock... Lire l'avis à propos de Stories From the City, Stories From the Sea

Avatar Seijitsu
5
Seijitsu ·
Critique de Stories From the City, Stories From... par Marcel Kunwu

Plus pop que les 1ers albums rock, un peu à l'image de "Let England Shake", ce "Stories" a de beaux morceaux entêtants. Mais je bloque un peu sur la voix de PJ Harvey qui me fait trop penser à celle de Sharleen "Texas" Spiteri. Lire l'avis à propos de Stories From the City, Stories From the Sea

Avatar Marcel Kunwu
5
Marcel Kunwu ·
Critique de Stories From the City, Stories From... par sharghan

Une merveille d'album avec les inoubliables A Place Called Home et This Mess We're In. Mais l'ensemble est de très bonne qualité, avec d'excellents titres très inspirés. A écouter en boucle pour très longtemps... Lire l'avis à propos de Stories From the City, Stories From the Sea

Avatar sharghan
8
sharghan ·
Toutes les critiques de l'album Stories From the City, Stories From the Sea (6)
Vous pourriez également aimer...