Écouter
Pochette Strange Days

Strange Days

(1967)
12345678910
Quand ?
8.1
  1. 7
  2. 2
  3. 7
  4. 15
  5. 52
  6. 186
  7. 768
  8. 1901
  9. 1259
  10. 514
  • 4.7K
  • 399
  • 453
  • 14

Liste de morceauxStrange Days

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:09)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:03)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:16)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:00)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(1:35)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:04)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:13)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:29)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:26)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(11:00)
Critiques : avis d'internautes (12)
Strange Days
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
We want the world, and we want it... NOW !

Petite pause dans mon flot de critiques des albums du Floyd - il doit me rester 4 ou 5 albums à critiquer, je m'excuse d'avance pour mes abonnés qui ne sont pas intéressés par ce groupe - pour vous parler d'un coup de cœur. Un plutôt d'un coup de foudre. Comme vous le savez, ce genre de coup n'arrive que quand on s'y attend le moins : on fonce sur quelqu'un, paf ! bousculade, verre qui tombe à...

38 11
Avatar PFloyd
9
·
Faces look ugly when you alone...

Dans la continuité de leur premier album, Strange Days poursuit la construction de la récente légende des Doors, alors en pleine ascension. Jim Morrison donne la pleine mesure de sa voix, somme toute de qualité moyenne intrinsèquement, mais complètement subjuguée par l'interprétation qu'il donne sur chaque... Lire la critique de Strange Days

36 3
Avatar Hypérion
9
Hypérion ·
Nous voulons le monde... MAINTENANT !

Avec le premier album, "Strange Days" forme un diptyque : morceaux crées en même temps (dans le cas de "Moonlight Drive", c'est même avant tout le monde), cohésion littérale du groupe, à peu près les mêmes proportions musicales (courts morceaux et final fleuve). Comme dans beaucoup de diptyque, le deuxième volume est la face sombre de la Lune. Si "Les Doors" était déjà un véritable... Lire la critique de Strange Days

5 6
Avatar Billy98
9
Billy98 ·
Découverte
Recueil dérangeant

Sortant d'un magistral premier album, les Doors se réunissent quelques mois après en studio pour enregistrer son successeur, Strange Days. Bénéficiant toujours d'une remarquable production signée Paul A. Rothchild, cet album se révélera d'abord mystérieux et énigmatique par sa pochette, qui... Lire l'avis à propos de Strange Days

40
Avatar Docteur_Jivago
10
Docteur_Jivago ·
Expérimental et impérieux

Le fascinant "Strange Days" n’a sans doute qu’un seul tort, celui de succéder, seulement neuf mois plus tard, à "The Doors" - classique des classiques. Pourtant, aucune baisse de régime ici, ni dans les compositions, toutes magnifiques, ni dans l’inspiration quasiment magique que Morrison, en voie précoce de shamanisation, leur insuffle. Mieux encore, les... Lire la critique de Strange Days

13 2
Avatar Eric Pokespagne
9
Eric Pokespagne ·
Toutes les critiques de l'album Strange Days (12)
Vous pourriez également aimer...