Écouter
Pochette Surrealistic Pillow

Surrealistic Pillow

(1967)
12345678910
Quand ?
7.7
  1. 2
  2. 0
  3. 1
  4. 12
  5. 25
  6. 125
  7. 495
  8. 792
  9. 297
  10. 105
  • 1.9K
  • 183
  • 302
  • 13

Liste de morceauxSurrealistic Pillow

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:12)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:59)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:05)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:03)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:23)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:41)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:40)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:35)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(1:54)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:30) Jefferson Starship
Critiques : avis d'internautes (6)
Surrealistic Pillow
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Délire parano-dépressif, pseudo-écriture fantasque. Connard inintéressant.

Il est 2h06, j'viens de rentrer chez moi, j'suis trempé de la tête aux pieds, j'ai l'oeil fatigué, il décrit mon état physique déplorable, je rote les derniers relans de Vodka-Schweppes ingurgités il y a encore quelques minutes, la cigarette m'a rendu la bouche pateuse, j'ai l'air con, je me sens con, je suis con et pourtant, le livre de Lester Bangs (mon Héro-Rock-Critic) me sourit avec une...

22 7
Avatar LesterBangs
9
·
Critique de Surrealistic Pillow par nico94

« Surrealistic pillow » est le deuxième album, le plus connu et sans doute le meilleur de Jefferson Airplane, sorti en 1967, début de l’épopée « Flower power » partie de San Francisco et dont le groupe fût l'un des principaux protagonistes (et de fait également du mouvement hippie en pleine effervescence), l'année du Summer of love, l'année de tous les possibles, de tous les espoirs, l'une... Lire la critique de Surrealistic Pillow

9 24
Avatar nico94
8
nico94 ·
L'abus de drogues n'est pas toujours néfaste quand il s'agit d'art (semble-t-il...)

Dans la (re)découverte des albums que j'ai écoutés dans une vie antérieure au XXième siècle, Jefferson Airplane est un must ! La première écoute nous rappelle que le son des années 60 est vraiment spécifique. Un titre le plus emblématique : "Somebody to love". - il a le look des pattes d'éfélant ou des cheveux longs qu'ils soient brushés ou crasseux,... Lire la critique de Surrealistic Pillow

2
Avatar Raider55
8
Raider55 ·
En plein Summer of Love

Deuxième album du groupe, pour lequel s'effectue un changement de batteur et un changement de chanteuse. Le Jefferson Airplane récupère la chanteuse Grace Slick, figure du psychédélisme, et une chanteuse à la voix merveilleuse ! Elle se ventait de réussir à briser un verre avec sa voix, rien que ça ! Elle n'arrive pas les mains vides et donne au groupe ses deux morceaux les plus connus,... Lire l'avis à propos de Surrealistic Pillow

5 1
Avatar KingJulian
8
KingJulian ·
Découverte
Critique de Surrealistic Pillow par Yasujirô Rilke

Riche de nombreux grands morceaux ("Sombedy to Love", "Come Back Baby", "White Rabbit"), on sent que Jefferson Airplane, contrairement à beaucoup de groupes de son époque, ne veut imiter personne et cherche sa propre voie de décollage. Lire la critique de Surrealistic Pillow

Avatar Yasujirô Rilke
7
Yasujirô Rilke ·
Toutes les critiques de l'album Surrealistic Pillow (6)