Tu ne trouves pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Tu peux écrire à feedback@senscritique.com pour signaler une fiche manquante.

Il y a des cygnes qui ne trompent pas !

Avis sur Swan Songs

Avatar Yyrkoon
Critique publiée par le

Vous êtes déjà en train de vous dire que des morts-vivants, à Hollywood, vous n'en avez que trop vus. Mais ceux-là, ils ne sont pas comme les autres dégénérés de World War Z ou autres Walking Dead, non ceux-là ils sont frais, et puis ils ont des jolis masques.

On a là un album qui n'est certes pas parfait, mais qui reste un des meilleurs du genre. Hollywood Undead est certainement le groupe qui a poussé la fusion rap/metal le plus loin : on a à la fois un putain de flow, des instrus excellentes et des refrains rageurs.

On va pas y aller par quatre chemins : il y a des albums qui vous motivent quand vous faites la vaisselle, celui-là, il ferait presque atteindre le nirvana en récurant les chiottes. À 6h du mat. Avec la gueule de bois. Après avoir vomi tout autour deux heures auparavant. Dans toutes les situations, cet album vous recharge les batteries, et durablement pas comme l'iPhone. Je sais pas, il y a un truc qui fait que, dès l'intro, tu tapotes du pied, pour ensuite exploser à l'arrivée des guitares.

Après, on peut dire que c'est finalement peu construit, pas très original, racoleur, que les chansons restent globalement sur le même schéma. J'accepte totalement ces critiques mais bon, ça ne m'empêche pas de prendre un pied monstrueux à chaque fois, et au final c'est bien le but.

Un petit mot sur la qualité des paroles, pour l'essentiel au rendez-vous, avec des textes très intéressants notamment dans des chansons comme Young ou City. Même quand les textes sont plus banaux (Undead ou No. 5), voire carrément beaufs (Everywhere I Go), on garde toujours une grande qualité de l'écriture et du flow.

Mais bon, j'aurais sûrement mis un point ou deux de moins à l'album, s'il n'y avait pas eu cette chanson. Black Dahlia. La ballade d'un meutrier, adressée au corps de sa victime (référence explicite au célèbre meurtre d'Elizabeth Short), belle à pleurer... À chaque fois l'émotion me reprend. J'ai toujours du mal à comprendre comment cette chanson peut être aussi subtile, et en même temps avoir cette façon de composer si simple et rentre-dedans des Hollywood Undead.

Et je crois que, pour cette chanson comme pour tout l'album, tout tient à la voix si particulière du chanteur principal, Deuce. Une voix aigüe qui frise le cliché, et pourtant véritablement magnétique. Je pense vraiment que c'est lui qui fait pour grande part de cet album un chef d'œuvre(même s'il n'est pas le principal compositeur).

Au passage, il s'est barré du groupe après ce premier album, ce qui enlève aux albums suivants une grande part de l'attrait qu'avait le groupe selon moi, mais son album solo n'est pas extraordinaire non plus. Raison de plus de revenir à Swan Songs aussi souvent que possible !

Au final, malgré une espèce de ventre mou sur le troisième tiers, cet album se révèle très, très bon, plutôt original dans un genre, la fusion rap-metal, qui avait oublié jusqu'à la notion d'originalité. Plein de pépites tant du point de vue des paroles que des instrus, et pour moi trois morceaux plus qu'excellents : le rageur Undead, le désillusionné Young, et l'envoûtant Black Dahlia. Un album trop méconnu ou trop vite sous-estimé, qui ne lasse pas et en plus qui nettoie vos chiottes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 518 fois
10 apprécient

Yyrkoon a ajouté cet album à 5 listes Swan Songs

Autres actions de Yyrkoon Swan Songs