"I just wanted to be a rapper"

Avis sur TESTING

Avatar Antoine Fournier
Critique publiée par le

Rakim Meyers aka A$AP Rocky a plus que fortement contribué à la remise en avant du rap de la côte Est grâce à la démocratisation d'une vibe : le cloud rap. Un genre que Lil B a été le premier à nommer, éclatant par la suite en nombreux sous-genres dans lesquels A$AP a rapidement su créer le sien : un rap qui se veut planant et éthéré. Avec comme fer de lance une image et une identité visuelle des plus soignées, l'artiste a rapidement étendu sa perpétuelle recherche d'esthétisme à travers d'autres univers, notamment en mettant un pied dans le monde de la mode. Quand Kanye design, lui se sape. Égérie Dior ou mannequin pour Calvin Klein, il a su créer un véritable personnage, sur de lui et compétitif, sorte de dandy du rap jeu. Et c'est bien dans ses pompes de luxe qu'il présente ce projet tant attendu en déclarant : "c'est un putain d'album. J'espère qu'il changera la vie des gens".

Changer des vies, (un peu) présomptueux ? Une chose est sûre, si l'album ne provoque pas nécessairement de bouleversements existentiels, il fait figure de véritable OVNI dans les sorties de 2018. Après s'être longtemps illustré dans la fashion sphère, la volonté de Rocky était de revenir à ses premiers amours et d’asseoir une bonne fois pour toute sa position de MC en donnant une nouvelle dimension à sa musique.

Un désir qui le poussera à sortir le grand jeu : pour ce nouvel album, A$AP s'entoure de la crème de la crème pour réaliser les backs de chaque morceaux. Un casting 5 étoiles parmi lequel on compte Tyler, The Creator, Frank Ocean, Kid Cudi, Juicy J, Skepta ou encore French Montana. Côté production, Rocky supervise l'entièreté du projet, bien épaulé par différents producteurs de renom aux styles éclectique tels que Hector Delgado, Boi-1da, Mario Lovine (qui avait déjà composé pour SchoolBoy Q) Rico Love, DJ Khalil etc...

Une guest-list qui fait rêver et qui semble prédire un album efficace porté par des singles qui tourneront en boucle dans tous les clubs pour le restant de l'été. Sauf que. Loin de l'envie de réaliser une machine à tubes, A$AP se concentre ici sur l'expérimentation. Appelé Testing pour des raisons évidentes, le projet du rappeur de Brooklyn s'adonne à de nouvelles sonorités et sort - voir expulse - le public de sa zone de confort. Des intentions louables mais risquées. Impressions.

[Découvrir la chronique] : https://thebackpackerz.com/asap-rocky-testing-chronique/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 177 fois
Aucun vote pour le moment

Antoine Fournier a ajouté cet album à 1 liste TESTING

Autres actions de Antoine Fournier TESTING