Avis sur

Take Me Home par Strangeman57

Avatar Strangeman57
Critique publiée par le

J'ai écouté l'album de One Direction… à cause d'un pari débile ou d'une comparaison de critique, je ne sais plus trop, le fait est que je l'ai écouté, et maintenant, je dois le critiquer.
La pochette n'est pas mauvaise, elle a un côté british classe tout en étant assez fun, même si je n'ai aucune idée de ce qu'ils ont voulu faire dessus, avec cette cabine rouge et leurs costumes, et à mon avis, eux non plus. Peut-être un rapport avec le titre de l'album… non… je cherche encore.
Ensuite, je jette un oeil sur la tracklist… "Kiss You", "They Don't Know About Us", "Little Things"… un melting polt (qu'est-ce qu'il fout là ce terme?) de ce qu'on peut trouver dans un journal intime d'une gonzesse de 12 ans… "Summer Love" , "Rock me"… et un côté Grease en plus de ça. Je ne critiquerais pas les lyrics (mon mauvais anglais ne me le permet pas) mais pour ce que j'en ai compris, c'est du même acabit. Mais bon, les chansons d'Amour, c'est universel, les Beatles ne faisaient que ça à leur début, l'album ne peut pas être foncièrement mauvais, allez, la lecture commence.
Bon, je ne dirais rien sur les 5 morv… interprètes des 13 titres. Étant des gagnants de TV réalité, on sait bien qu'ils n'ont aucun talent musical et se contentent de chanter ce qu'on leur donne. Je vais donc noter ici le boulot des producteurs/compositeurs/auteurs derrière ce projet commercial. (Je vois déjà le nom d'Ed Sheeran, à l'origine de l'album pop le plus exécrable de l'année, ça commence mal…).
La prod est donc ici plutôt bonne. Par bonne, je veux dire qu'elle fera fondre tout ses morceaux dans la masse, rejoignant les merdes innombrables que l'on entend sur les ondes, certains titres ressemblent à du Katy Perry, d'autres à du Britney et n'oublions pas Bieber, inspiration global de l'album. On commence avec le single qui reflète bien l'image de ce que je viens de dire tellement le formatage est parfait, y'a juste ces petites pucelles qui hurlent devant les caméras du Petit Journal qui arriveront à t'y trouver une once d'originalité.
Entre ces pops-songs formatés, nous aurons le droit à de nombreuses parodies de chansons d'amour, qui seraient sans doute plus inspirées par n'importe quel pecno essayant de mettre une mélodie sur ce qu'il ressent pour sa dulcinée… même par d'anciens Boys-Band genre les 2Be3. Bon, on les fout de côté ces daubes au nombre de 4 (sauvées peut-être par le mielleux mais mélodieux "Summer Love").
Restons donc sur ces pop-songs, car le mixage (renforçant la puissance des beats) permet d'offrir ce leurre que 'tout les titres seraient bons'… et ce n'est pas totalement faux! Oui, le ton est ultra-optimiste sur tout l'album mais "Kiss You", "I would" ou "Heart Attack" nous rappelle (en moins fun, quand même) la ferveur de "S Club 7". Oui, "Rock me" ou "Back For You" sonnent faux avec leurs guitares synthétiques sur le refrain mais notre société elle-même est portée sur le faux! Oui, il n'y aura pas de nouveau "Justin Timberlake" là-dedans, mais… euh… "They don't know about us"! (Oui, voilà, ça c'était juste pour citer les titres potentiellement potables de l'album).
Cet album ressemble donc à n'importe quel album de Boys Band qui aurait pu sortir à la fin des années 90, produit de façon à faire croire que c'est du neuf. La recette est la même, on compte sur les petites ados n'aillant encore aucune culture musicale pour faire son beurre et quand ils auront tous abusés de l'Amour et du public, le groupe sombrera dans la drogue et hop, baissez le rideau, trouvez m'en 5 autres.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 657 fois
17 apprécient

Strangeman57 a ajouté cet album à 1 liste Take Me Home

Autres actions de Strangeman57 Take Me Home