Tu ne trouves pas Rien 100 rien de Jul ? C'est normal : nous rencontrons un petit problème avec la base de données Musique. On vous tient au courant.

Ceci n'est pas une critique juste un recueil de souvenir

Avis sur The Black Album

Avatar Kira-L-Light
Critique publiée par le

-----------------------------------------
Je préviens tout de suite ceci n'est pas une critique mais mon annotation sur Jay-Z qui était trop long pour être ajouter et que j'ai donc mit en critique vu que c'est justement sur le black album
Cliques BANDE DE SALOPE CLIQUES
http://www.senscritique.com/liste/Mon_Top_10_Rappeurs_bon_pour_l_instant_c_est_un_top_11/509751
------------------------------------------------

En faites tous part de ma première écoutes du black album, je crois que c'est un des rares CD dont je me souvient autant de la première écoutes.

J'avais récupérer le CD à une fnac, j'étais en 3ème j’étaie pas encore assez bon en anglais mais j'étais assez informé en rap, à cet époque mes écoutes était conjugué entre le besoin de rattraper les classiques (dont cet album) et par la découverte des mixtapes gratuites qui commençaient à prendre de l'ampleur.
Jay-Z bizarrement était l'un des dernier rappeur issue de la galaxie tentaculaire kanye west que je n'avais pas écouté, pas par fanboyisme envers Nas mais simplement par paresse sachant qu'en plus je le connaissait principalement pour ces tubes "pop" mais 99 problems m'avait déjà fait kiffer tellement de fois, il fut l'un des facteurs décisifs qui me fit décider de découvrir Jay-Z par cet album.
Mais la principal raison c'était surtout qu'il s'agissait de l'album de la retraite, quand j'avais ce CD en main j'avais pas l'impression d'avoir un simple album mais littéralement un testament. Ce qui m'avait motivé c'est que j'avais compris que si Jay-Z ne faisait plus que de la pop c'est qu'il avait déjà tout donner avec cet album, l'album de la retraite, l'album de l'apothéose et j'en frissonnait avant même d’écouter le CD.

Et donc il était 7h du matin, j'allais me rendre en cours dans une heure et je me retrouva seul à la maison, après avoir bouclé mon petit déjeuné (Nutella en cuillère +verre de lait avec 3 sucres dedans) j’allumai la télé et mis une chaine d'infos quelconque (euronews je crois) et je pensa à quelque chose de plus grand, car oui à ce moment je décida de sortir le CD quelques jours après l'avoir acquis pour enfin l’écouter.
Je mis le CD et le laissa tourner sans sauter de morceaux, l'ouverture (que j'écoutais en lisant le livret fourni) déjà renforçait l'impression d'avoir en main le testament ultime du rap, on commence directement avec une annonce radio d'utilité public. (pas le morceaux PSA)
Puis arriva le premier Morceau, "4th december" (rien que le titre ça donnes des étoiles dans les yeux sérieux) le sample de Just Blaze me faisait déjà lever les yeux vers la fenêtre pour regarder les étoiles et la Lune (il faisait quasiment nuit), car même si je ne comprenait rien aux mots qui sortait de ce disque, je comprenait l'émotion que voulait véhiculer Jay-Z, cet espèce de nostalgie avec les interludes de sa mère qui servaient de refrain mais aussi ce besoin d'assumer son passé et d'aller de l'avant peu importe les difficultés qu'il rencontrait.
Puis après c'est passé sur "What more can I say?" le titre donnait le ton du morceaux, le roi revient tel un Soldat (grâce aux crédit du livret j'avais pigé que la scène du début était extrait du film gladiator) pour régler ses comptes une dernière fois, à chaque fois que le refrains revenait ça en devenait de plus en plus épique, et surtout ce putain d'acapella à la fin, où tu entendais un Jay-Z fatigué de toujours revenir régulariser ce rap, comment ne pas comprendre à la fin de ce morceau que c'était Jay-Z qui dominait le rap à cet époque et personne d'autre merde! tu vois bien Jay-Z en soldat seul face à une armée de rappeur irrelevant comme dans gladiator en les dominant tous. Et comme le héro du film jay-Z se tourne face au public de l'arène et leur annonce qu'il a plus rien à dire, qu'il quitte le rapgame au sommet alors qu'il le domine encore.
Puis après je passais à "Encore" j'étais un peu impatient de passer à ce morceaux parce que Kanye West (et le kanye west de college dropout qui me manquait déjà beaucoup à cause de cette bouse de 808), John Legend et GLC (je sais lol pour ce dernier j'étais jeune à l'époque) étaient annonçaient dans le morceaux via les crédit mais pas en featuring. Et donc comme un con j'ai rewind au moins 4 ou 6 fois le premier refrains pour bien distinguer qui faisait quoi dedans (du coup j'avais reconnu que Jay-Z, Kanye et john legend pas de GLC) le morceaux était bien épique, bien soulfoul, Si la vie de Hov était un concert ce morceaux nous fait bien comprendre que cet album n'est que le rappel de ce concert. Surtout au moment de l'interlude de just blaze, là j'imaginais jay quitter la scène comme dans la cover d'encore d'eminem avec le public en feu réclamant un dernier au revoir de cette légende (à ce moment l j'étais totalement convaincu que jay est un GOAT parmi les GOAT) puis nous offrir cette dernière faveur avec le dernier couplet du morceaux puis enfin ce magnifique Solo au piano surpuissant que je supposait venu de John Legend, j'en avais les larmes aux yeux, mais je devais déjà quitter l'appartement pour rejoindre les cours la tête pleines de rêve et d'ambition galvanisé par ce disque. j'attendais déjà la fin de la journée pour découvrir les puissant "My 1st song" et " Moment of clarity" et me rebuter à "99 problems".
L'ironie veut que je ne me souvienne pas du tout de ce que j'ai fait de cette putain de journée pleines d'étoiles qui a changé ma vie.
Car au final nique l'école, nique les gens, nique la vie quand je regarde derrière moi j'ai largement plus appris en écoutant (ou plutôt me butant sur) ce disque qu'en ingurgitant les leçons à la con inculquer par notre système sélectifs.

Car avant de se rabaisser en se réduisant qu'à n'être connu qu'en étant que "le mari de Beyoncé"? Jaÿ-Z c'est un mec qui a tout comprit à la vie et qui nous a transmit à travers ce testament autobiographique son enseignement.

-----------------------------------------
ceci n'est pas une critique mais mon annotation sur Jay-Z qui était trop long pour être ajouter et que j'ai donc mit en critique vu que c'est justement sur le black album
Cliques BANDE DE SALOPE CLIQUES
http://www.senscritique.com/liste/Mon_Top_10_Rappeurs_bon_pour_l_instant_c_est_un_top_11/509751
------------------------------------------------

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 510 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Kira-L-Light a ajouté cet album à 2 listes The Black Album

Autres actions de Kira-L-Light The Black Album