Cours de rattrapage des classiques du XIXe

Avis sur The End Is Nigh: OST (OST)

Avatar Chevalier Petaud
Critique publiée par le

Super Meat Boy nous avait habitués a des musiques de qualité signées Danny Baranowsky. The End Is Nigh fait figure de digne successeur avec une bande-son proposée par Ridiculon. Le principe est simple : reprendre des musiques du 19e siècle (à l'exception d'une marche turque de Mozart, discret crochet par le 18e) avec un arrangement moderne mêlant instruments d'époque et formations musicales s'approchant du métal (batterie, guitare électrique). Le résultat est garanti. Du point de vue de la qualité musicale, c'est très appréciable, mais en plus, le tout accompagne très bien les phases nerveuses de plateformes. Ces thèmes classiques revisités vous rentreront rapidement dans la tête...

Mention spéciale aux oeuvres plus mélodiques et lyriques de Satie (Gymnopédie et Gnossienne <3), qui permettent de respirer entre deux thèmes pêchus, et coup de coeur à la Nuit sur le Mont Chauve, qui tombe à point nommé pour le monde infernal. Les versions retro chiptune, déjà présentes dans Super Meat Boy, rendent aussi très bien et raviront les fans du genre, dont je fais partie.

Un OST de qualité que je recommande même à ceux qui ne joueront pas au jeu. Surtout quand on peut réviser ses classiques d'une manière aussi agréable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 123 fois
1 apprécie

Chevalier Petaud a ajouté cette bande originale à 1 liste The End Is Nigh: OST (OST)

Autres actions de Chevalier Petaud The End Is Nigh: OST (OST)