Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Forever and ever

Avis sur The Endless River

Avatar sephiroth88
Critique publiée par le

8/10? En voilà une note pas objective! J'ai passé les dix dernières années à attendre désespérément (jusqu'ici!) du matériel inédit de Pink Floyd, vous me pardonnerez donc - je l'espère - cet excès d'enthousiasme!

Commençons par dire que les comparaisons frontales avec les précédents disques sont vaines et inutiles. Ceux qui cherchent un Dark Side ou Wish You Were Here bis peuvent passer leur chemin.
Je retiens surtout qu'en 2014, Pink Floyd arrive encore à nous surprendre! Put*** que ça fait du bien d'entendre Nick Mason jouer comme ça, lui qu'on croyait usé jusqu'à la couenne artistiquement parlant! On savait l'album centré sur les claviers de Wright et les guitares de Gilmour, c'est donc une agréable surprise de voir Mason faire autre chose que de la figuration.
Cet album complexe et torturé sonne résolument "Pink Floyd": les clins d'œil musicaux sont en effet omniprésents et c'est un régal de reconnaître çà et là des sonorités rappelant Welcome to the Machine, Run Like Hell, Shine on et A Saucerful of Secret. Un petit côté fan service assumé qui prend tout son sens quand on sait que cet album clôture (à priori...) presque 50 ans d'histoire Floydienne.

The Endless River étant issu des chutes de The Division Bell, j'avais peur que le disque n'arrive à se démarquer de son controversé prédécesseur (pour lequel j'éprouve des sentiments... contrastés). Inquiétudes balayées: on a là un disque qui sonne très 70's tout en étant résolument moderne.

Les quelques points faibles sont inhérents à la structure même du projet: certaines transitions auraient mérité d'être plus travaillées, et on reste parfois frustré par des morceaux trop courts ou au potentiel pas suffisamment exploité (le manque de paroles peut se fait sentir à certains endroits notamment).

Et puis cette pochette, sérieusement... Je sais bien que Thorgerson est mort, mais quand même, là c'est non! On est loin, très loin du génie des pochettes qui illustrent des albums comme DSOTM ou Animals...

Mais je chipote, je suis sur un petit nuage (comme le gars sur la pochette!). Je n'avais pas d'attentes démesurées (par peur d'être déçu certainement), mais je peux ranger The Endless River à côté de ses prédécesseurs où il a, à ma grande surprise, toute sa place.

MAJ: révision de la note à la baisse. Passé l'enthousiasme un peu béat des premiers jours, l'album ne me parait pas assez abouti pour mériter un 8. Il reste malgré tout à mes yeux un très beau cadeau d'adieu qui mérite qu'on s'y attarde pour des pépites telles que "It's What We Do" et "Talkin' Hawkin'"...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1019 fois
27 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de sephiroth88 The Endless River