The Last Flight of the Floyd...

Avis sur The Endless River

Avatar sride
Critique publiée par le

Et bien qu'il est difficile de parler de cet ultime opus des Floyd si l'on ne s'est pas correctement renseigné sur les grandes lignes du projet avant l'écoute... Il faut dire que j'ai volontairement occulté la vague médiatique autour de la sortie de l'album pour garder une fraîcheur d'écoute et découvrir en intégralité ce trip musical final en hommage appuyé à son regretté claviériste Rick Wright, trop souvent sous-estimé par ses pairs d'après Nick et David eux-mêmes.

D'abord la grande surprise : cet album est quasi uniquement instrumental, donc inutile d'attendre les douces et rauques mélopées de David Gilmour (on ne l'entend chanter que sur l'ultime morceau du disque "Louder Than Words". Il faut donc se remettre dans le contexte et prendre ce dernier album pour ce qu'il est, des chutes de la session de 1993 "Division Bell" où la note d'intention musicale première était de mettre en lumière le jeu subtil et aérien de Rick.

Malgré tout cet album retraverse les différentes périodes des Pink Floyd sans jamais les égaler, mais ce n'est pas le but d'un album hommage me direz-vous ? C'est drôle de voir à quel point les Floyd ont influencé toute une jeune génération de musiciens qui n'arrêtent pas d'essayer de leur rendre hommage en faisant des Tribute Bands. Cet album sonne un peu comme cela, mais quel groupe pouvait rendre plus bel hommage aux Pink Floyd que Pink Floyd eux-mêmes... Le titre de cet ultime album "The Endless River" sonne un peu comme la définition du sampling, d'une mode qui consiste à reprendre sans cesse les mêmes leitmotive dans le but de les faire évoluer et sonner avec le temps... est-ce là une sorte d'invitation des Pink Floyd à perpétuer leur oeuvre à jamais, un passage de flambeau ?

En conclusion, cet album constitue une très belle extension à l'album "Division Bell" et se permet de revisiter le mythe "Floyd" une dernière fois avec un certain brio et une grande mélancolie. Miss you Rick, David, Nick... and Roger !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 508 fois
11 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de sride The Endless River