News had just come over, we had five years left to cry in

Avis sur The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the...

Avatar AntoineLFC
Critique publiée par le

“The rise and fall of the Ziggy stardust and the spiders from Mars”; un titre qui filerait la rougeole aux publicitaires et directeurs marketing d’aujourd’hui.
En tant que critique, je me mets ici dans une position bien délicate. Comment critiquer l’irréprochable ? Lorsque nous écoutons un album, on recherche de l’inventivité, de l’originalité, de la recherche et bien sûr de la qualité musicale. Dans ce cas précis, tout y est. C’est bien simple. Bowie a même le culot de faire de cet album une histoire ; un conte futuriste à base d’exploration spatiale, d’impuissance face à une menace dont on ne connait que la force, et d’émotions en se rendant compte à quel point l’humanité est microscopique.
Rien ne manque à cet album. Si vous êtes de la même génération que moi, on y retrouve la musique que nos parents aimaient tant. Celle que nos grands-parents adoraient détester avec une certaine mauvaise foi. Bowie jongle avec les sonorités tel un clown du cirque Pinder ; tantôt on croirait entendre un peu des Beatles, tantôt les Doors, parfois même les Eagles. Mais Bowie nous rappelle avec sa voix qu’il n’aura jamais rien à envier à personne. Sa capacité à étirer sa voix du plus roque Lou Reedesque au plus aigu nous pousserait presque à nous demander d’une façon presque rhétorique qui fut le véritable patron du Rock.
Cet album est un peu comme un vieil ami qu’on ne voit plus assez. On le retrouve avec une joie toujours intacte, quelques soient les circonstances. ‘The rise and fall of the Ziggy stardust and the spiders from Mars’ est à prescrire en cas de mélancolie, joie, tristesse, haine, si ta meuf te plaque ou si ton patron te les brise. Tu trouveras ton bonheur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 178 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de AntoineLFC The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders From Mars