Avis sur

The Southern Harmony and Musical Companion par BenjaminSpringsteen

Avatar BenjaminSpringsteen
Critique publiée par le

Vous vous souvenez de cette petite touche anglaise qui fit le charme de lynyrd skynyrd ?
Si c’est le cas les black crowes devraient vous intéresser.
Fondé au milieu des années 80 par les frère Robinson, le groupe a, comme son glorieux ancêtre, mélangé tradition sudiste et ingéniosité anglaise pour créer un son jouissif et plein de feeling.

Sauf que, la ou Lynyrd puisait ses influences anglaises chez cream, les black crowes vont les puiser chez les stones.
Sortie en 1992, « the southern harmony and musical companion » est le meilleur représentant de ce revival southern rock
C’est aussi et surtout un monument des années 90 ou brille une science du riff que l’on croyait perdue depuis la déchéance des stones.

Les riffs les plus bluesy aurait d’ailleurs clairement put être écrit par Keith Richard, tant certain morceaux rappellent les stones période Mick Taylor( la meilleure).
On aurait d’ailleurs été tenté de considérer les crowes comme les dignes successeurs des stones, si ceux si n’agrémentaient pas leurs compositions de chœurs à la Lynyrd, comme sur le tube « remedy ».

Loin de ce contenter de concurrencer les stones, les guitaristes savent aussi briller dans une direction beaucoup plus hard, et on comprend soudain pourquoi Jimmy Page les a engagé au greek theatre, ou il fit revivre le répertoire zeppelinien.

Car le dirigeable de plomb est clairement l’autre grosse influence des corbeaux.
On ne s’étonnera donc pas de retrouver sur certains morceaux des solo bluesy puissants et virtuoses comme savait les forger le maitre Page.

Marqué par le rock des seventies, les black crowes parviennent à rappeler une multitude de géants du classique rock sans tomber dans la récupération opportuniste.
Car si, au détour d’un solo, on peut se rappeler la passion d’un Duane Allman ou l’intensité de Jimmy Page, si les riffs pleins d’inspiration rappel les plus belles heures de Keith Richard, c’est aussi et surtout grâce au talent de compositions de ces musiciens exceptionnel.

« the southern harmony and musical companion » permet aux black crowes de s’inscrire dans une certaine tradition musical tout en étant suffisamment original pour renouveler le genre.
Encore aujourd’hui des groupes comme the temperance movement ou my dynamite on une dette envers les black crowes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 337 fois
Aucun vote pour le moment

BenjaminSpringsteen a ajouté cet album à 5 listes The Southern Harmony and Musical Companion

Autres actions de BenjaminSpringsteen The Southern Harmony and Musical Companion