Pochette The Velvet Underground & Nico

Critiques de The Velvet Underground & Nico

Album de (1967)

turn on, tune in, drop out

Golden Gate Park, San Fancisco, le 14 janvier 1967. Timothy Leary, celui qu'on a surnomé le pape du LSD (en réalité un génie du marketing), organise un happening géant (Human Be-In) rassemblant écrivains, poètes, psychologues, musiciens et ...chimistes! La contre culture s'en prenant au sacro saint american way of live vient de prendre une forme nouvelle avec la naissance du mouvement hippie.... Lire l'avis à propos de The Velvet Underground & Nico

52 19
Avatar DanielO
10
DanielO ·

Peel slowly and see

"Il n'y a peut-être eu que 10 000 personnes à avoir acheté le disque à sa sortie, mais elles ont toutes formé un groupe". (Propos prêtés à Brian Eno) On peut passer, assez rapidement, sur les conditions de production et de sortie, bien connues, sur l'échec initial total, sauf peut-être pour revenir sur quelques éléments de la légende, un peu enjolivés : - l'échec du disque n'est pas forcément... Lire la critique de The Velvet Underground & Nico

29 7
Avatar pphf
10
pphf ·

All Tomorrow's Préjugés.

Je ne sais pas si c'est mon "esprit scientifique" ou mon côté tendance hipster mais j'ai toujours eu une pulsion intérieure m'amenant à renier ce que la majorité loue ou présente comme un chef d'oeuvre. Bachelard me dit de le soumettre à la critique, ce que je fais même si cela peut-être tardif, en attendant j'aime me poser comme un détracteur et dire haut et fort mon opinion. Ou plutôt, mon... Lire la critique de The Velvet Underground & Nico

27 16
Avatar White-Fangs
6
White-Fangs ·

And I feel like Jesus' son...

Un des groupes les plus marquants de l'histoire musicale récente. Armé de ce premier album, le Velvet Underground redéfinit le rock et ses frontières en établissant une connexion directe entre les couilles, les tripes et le cerveau grâce à une musique à la fois frénétique, viscérale, poétique, sincère et totalement décomplexée. Si à l'époque la démarche dénotait complètement et s'est soldée par... Lire l'avis à propos de The Velvet Underground & Nico

6 1
Avatar Momouth
10
Momouth ·

Les tables de la loi du punk-rock.

Impossible de dissocier ce disque de la voix de Nico, princesse de la mode arrivée dans le combo new-yorkais un peu par hasard. Un réalisateur, Paul Morrisey, estimait que le Velvet Underground était un groupe sans leader, et par conséquent sans avenir : il y avait bien un chanteur, se disait-il, mais il jugeait ce dernier sans personnalité, sans charisme, et la belle blonde allemande,... Lire l'avis à propos de The Velvet Underground & Nico

6 5
Avatar Errol 'Gardner
10
Errol 'Gardner ·

Critique de The Velvet Underground & Nico par Pinkerton

C'est le genre d'album que tu as toujours vu partout en grandissant, cette fameuse banane par Andy Warhol.. puis un jour, durant ton adolescence, tu décide de l'écouté enfin, et que c'est beau ! même si pourtant je dirais que ma chanson préférée du groupe restera Here She Comes Now, celui ci reste certainement mon album préféré et aura une belle place dans mon top albums de toute décennies... Lire l'avis à propos de The Velvet Underground & Nico

9 3
Avatar Pinkerton
7
Pinkerton ·

0_o

un album problématique pour moi d'un côté, il y a cette atmosphère magique dans Sunday Morning, ce story telling organique dans Waiting for the Man, cet orgasme et ces paroles magnifiques dans Heroin, ce refrain léssivé dans Venus in Furs, comme si l'album dans son entièreté avait été enregistré après un trip collectif et qu'au lieu de dormir, ils avaient décidé d'aller dans le... Lire l'avis à propos de The Velvet Underground & Nico

4
Avatar Garfounkill
6
Garfounkill ·

La preuve que l'homme descend du singe?

La majorité des critiques de cet album se résume à "pierre angulaire du Rock" et à la phrase de l'évangile selon Eno sur les "3 albums vendus (j'ai mis des chiffres au hasard, ils changent régulièrement) qui auraient engendré 16 millions de groupes" Veuillez excuser mon cynisme et j'aurai mérité les commentaires acerbes de ceux qui vénèrent ce disque. Je constate simplement que lorsque le seul... Lire l'avis à propos de The Velvet Underground & Nico

17
Avatar Nicolas Dritsch
4
Nicolas Dritsch ·

Sulfureuse gueule de bois

Objet culte autant pour son contenu musical que pour la pochette signée Andy Wahrol et les mythes entourant son histoire (notamment celui selon lequel les 10 000 personnes ayant acheté l'album à sa sortie ont toutes formé un groupe), le premier album du Velvet Underground est un chef d'oeuvre de rock expérimental. Si le magnifique "Sunday Morning" est un réveil en gueule de bois, les dix... Lire l'avis à propos de The Velvet Underground & Nico

2
Avatar Quentin M.
10
Quentin M. ·

Critique de The Velvet Underground & Nico par Carter

Franchement, c'est de la merde. La musique est la langue des émotions, disait Kant. Ben là les mecs viennent de faire un néologisme à chier et tout le monde les encensent parce que c'est un peu original. Mais putain ce disque est inécoutable. J'ai mis 4 parce que je sais qu'il a eu beaucoup d'influences sur la suite de l'histoire musicale. Lire la critique de The Velvet Underground & Nico

5
Avatar Carter
4
Carter ·