Avis sur

Their Satanic Majesties Request par FlyingMan

Avatar FlyingMan
Critique publiée par le

Avant 1967, les Rolling Stones étaient surtout un groupe à singles, leurs albums n'étaient pas très intéressants, et avaient plus la forme de compilations (à l'exception peut-être d'Aftermath). Il faut attendre le Sergent Peppers des Beatles pour que le music-business comprenne l'importance d'un album qui doit se voir comme un tout. Nous ne les remercierons jamais assez pour cela. Les Stones commencent vraiment à réaliser de véritables albums avec Their Satanic Majesties Request. Ils tentent également le rock psychédélique à l'instar de leurs collègues de Liverpool. Copie, réponse ou farce ? Il faut avouer qu'on doute car certains titres sont tellement clichés et les effets psychés tellement ridicules, qu'on a plus l'impression d'être face à une bande-son d'Austin Powers. Par exemple, le très clichés et irritant In Another Land ou encore pire, le très pénible Sing This All Together (See What Happens) aussi long qu'inutile.

Le fait que le duo Lennon - McCartney s'invitent de plus sur les chœurs de la chanson d'ouverture n'arrangent pas les choses. On a l'impression d'une grosse déconne entre eux, comme s'ils donnaient leur bénédiction pour qu'ils en rient.

L'album contient cependant de bons titres comme She's A Rainbow (plus classique et mainstream j'en conviens), 2000 Men ou encore Gomper, unique titre psychédélique réussit de l'album.

Maintenant il faut reconnaître que l'enregistrement fut chaotique voire bordélique. Entre l'abus de drogue à outrance (les Stones ne faisant jamais rien à moitié), et les démêlés avec la justice, les pierres qui roulent n'ont pu se donner à fond. Et puis, le rock psychédélique est-il un genre naturel pour eux ? Pas vraiment au vu de ce qu'ils avaient produit juste avant. Surfant plus sur la mode d'une époque en cet été de l'amour 67, Their Satanic Majesties Request ne remplit pas son contrat. Tentative ratée qui fut rapidement mis au placard puisqu'ils feront marche arrière en pondant, quelques mois plus tard, Jumping Jack Flack qui les ramènera droit sur les rails de ce qu'ils savent faire de mieux ! Aveu d'échec flagrant, l'album n'est plus assumé par le groupe.

Bref, n'est pas Beatles qui veut !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 946 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

FlyingMan a ajouté cet album à 2 listes Their Satanic Majesties Request

Autres actions de FlyingMan Their Satanic Majesties Request