Un homme, des grolles, un jaune.

Avis sur Them Crooked Vultures

Avatar KoalaLeNicolas
Critique publiée par le

De plus en plus maintenant, je me mets à délaisser tout ce qui touche au Rock, pour me tourner vers le Funk/Jazz. La raison? Ça groove, ça donne envie de bouger, ça sonne, et musicalement, c'est vraiment ouf. Alors que bon, le rock, c'est grosso modo quatre accords binaires à la guitare, pareil à la basse, poum tchak à la batterie, rien de bien sorcier. bon, j'exagère, mais avouons que ça tourne un peu en rond...

Sauf que là, y'a trois bonhommes, trois monstres même, qui ont sorti un album ; et cet album, il m'a clairement dit : "Ta gueule, écoute." Ces trois membres, ce sont des vétérans du rock, et ils nous prouvent là que le genre est loin d'être épuisé. Au chant, il y a Josh Homme, leader de Queens of the stone age. A la basse, c'est John Paul Jones, membre de Led Zeppelin, qui s'y colle. A la batterie, on retrouve Dave Grohl, ex-membre de Nirvana, fondateur des Foo Fighters, que j'admirais déjà plus ou moins.

Et ce beau monde, quand on le rassemble et qu'on secoue, ça donne Them Crooked Vultures, probablement une des plus grosses claques musicales qu'on puisse se prendre. Bon, il ne faut pas se méprendre : le style est vraiment spécial, expérimental même ; rien de conventionnel, on est vraiment loin du format radio. Mais j'aime bien la musique bizarre. Et avec ces mélodies psychédéliques, ces riffs inhabituel et ces rythmes déstabilisants, ces longues parties instrumentales, j'ai vite été emporté. Faut dire que ça ressemble pas à grand chose de connu, ça fait plaisir d'entendre quelque chose de nouveau, de frais. Them Crooked Vultures font du jam, ce qui, d'habitude, est réservé aux jazzmen.

Et musicalement, pour ceux qui y sont sensibles, eh bien c'est également intéressant. Sans trop recourir à la technique, nos trois compères parviennent à nous pondre des morceaux extrêmement complexes et travaillés, où les premiers temps ne sont pas les premiers temps, les mesures ne sont pas égales... Les instruments sont parfaitement calibrés entre eux, et couplé à ces étranges tonalités, ça donne de la lourdeur au son, mais une lourdeur positive.

Bref, Them Crooked Vultures, c'est une expérience musicale, et pour moi, elle a sacrément bien fonctionné. Les trois bonhommes s'éclatent derrière leurs instruments, ça se sent, et nous aussi, on s'éclate.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 547 fois
14 apprécient

KoalaLeNicolas a ajouté cet album à 1 liste Them Crooked Vultures

  • Albums
    Cover Top 10 Albums

    Top 10 Albums

    Rien de tout ceci n'est très arrêté. J'exclus les best of, c'est bien, mais pas cohérent. C'est aussi difficile de dissocier...

Autres actions de KoalaLeNicolas Them Crooked Vultures