Pochette To the Bone

Critiques de To the Bone

Album de (2017)

  • 1
  • 2

Cinquante ans et plus qu'à moelle.

Déroutant. C'est ce que l'on peut aisément penser quand on voit apparaitre les premiers éléments distillés sur le web pour annoncer la cuvée 2017. Ça commence par un visuel (signé Lasse Hoile). Son simple portrait en plan poitrine, torse nu, le tout en tons froids sur fond rouge vif, en lieu et place des ses habituels artworks conceptuels. L'opération changement de cap opérée... Lire la critique de To the Bone

16 2
Avatar # YMC
7
# YMC ·

Pop progressive

Comme beaucoup d'artistes en vieillissant, Steven Wilson change voire s'assagie. Finis les morceaux aux sonorités métal de Porcupine Tree, ou du moins les sonorités metal se font moins présentes, finies les expérimentations jazz et rock, ou du moins, elles s'effacent un peu plus pour un son plus épuré, plus doux, plus grand public. Et ce n'est pas désagréable, loin s'en faut ! To... Lire la critique de To the Bone

5 2
Avatar Tom_Ab
8
Tom_Ab ·

Trop sage. Trop lisse. Trop chiant.

Steven Wilson est de retour avec un nouvel album solo : To The Bone. L’enfant adoré du rock progressif en est tout de même à son cinquième album solo, sans compter sa faste carrière dans les rangs de Porcupine Tree et autres projets. Réputé pour ne pas respirer la joie de vivre, Wilson promet un album plus pop que ses prédécesseurs, sans pourtant délaisser les éléments progressifs et les... Lire la critique de To the Bone

4 1
Avatar Valentin Madafaka
5
Valentin Madafaka ·

Variation for the greater good ?

Steven Wilson, c'est l'histoire d'un musicien qui avait envie de faire ce qui lui chantait (bien vu). Après 30 ans d'une production plutôt progressive, Wilson annonce son envie de se rapprocher d'une composition plus axée pop, s'inspirant des nombreux artistes/groupes pop des années 80 que lui avait fait découvrir sa maman. Alors on s'adapte et on laisse de coté l'aspect conceptuel... Lire l'avis à propos de To the Bone

3
Avatar gavinharrison
7
gavinharrison ·

Une (bonne) entrée en matière

Oui, vous pouvez me flageller, moi, fan de rock progressif (ainsi que de Pop hein), je ne connaissais pas Steven Wilson, je n'en connaissais strictement rien. Parfois, Permanating passait à la radio. J'en pouvais plus au bout de la 3ème écoute, ça me rentrait dans la tête, le fracassait le crâne de son refrain catchy à souhait. Donc, je partais avec un à priori négatif. CON DE MOI. Et puis,... Lire la critique de To the Bone

Avatar MrZoan
7
MrZoan ·

Les os du placard de Wilson

To The Bone, à condition qu'on l'aborde correctement pour ce qu'il est, s'avère être un album magnifique et marquant. Cela faisait longtemps qu'un album de pop sophistiquée ne m'avait pas autant prise aux tripes, devant souvent retourner justement trois décennies en arrière afin d'y retrouver ce plaisir. Car de ces dernières années, dans des registres un brin différents mais toujours... Lire l'avis à propos de To the Bone

Avatar Margoth
10
Margoth ·

Refuge

Musicalement très riche, cet album solo du chanteur de Porcupine Tree est vraiment agréable à écouter. C'est pas agressif sans oublier de bouger un peu de temps en temps, c'est magistralement produit et ça laisse présager des performances Live vraiment chouettes. Lire la critique de To the Bone

Avatar Guillaume L.
8
Guillaume L. ·

Critique de To the Bone par Marcel Kunwu

J'écris ces mots un jour après l'écoute. Et il ne m'en reste rien, si ce n'est le souvenir de quelque chose de frileux, d'impalpable. Est-ce ma faute de ne pas lui avoir prêté une oreille attentive ou le LP est-il en lui-même passable ? Lire l'avis à propos de To the Bone

Avatar Marcel Kunwu
4
Marcel Kunwu ·

Même quand il fait de la pop, Steven Wilson est prog

Steven Wilson l’avoue lui-même à demi-mots: To the Bone, son nouvel album, est un exercice de style. Un album pop pour un des grands noms du prog, inspiré par les glorieux prédécesseurs des années 1980 – au premier rang desquels le So de Peter Gabriel. Ça pourrait prêter à sourire, quand on considère la discographie du britannique, mais l’exercice est sans doute plus... Lire la critique de To the Bone

1
Avatar Stéphane Gallay
8
Stéphane Gallay ·

Jusqu'à la moelle

À l’essentiel. Jusqu’à la moelle. En puisant dans l’étymologie même du titre de l’album, la conclusion s’impose : il l’a fait ! Depuis le temps que Steven Wilson révise ses gammes et ses classiques en remixant les grands classiques des années 70-80, cela devait finir par arriver. Et après deux albums-concepts largement inspirés de l’âge d’or du prog-rock symphonique, la volonté de changer une... Lire l'avis à propos de To the Bone

1
Avatar Cyrille Delanlssays
9
Cyrille Delanlssays ·
  • 1
  • 2