Pochette Transformer

Critiques de Transformer

Album de (1972)

  • 1
  • 2

I keep hangin' round.

Et voilà, ça commence, les idoles tombent. C'est moche, c'est inévitable, c'est statistique. 71 ans, avec de tels antécédents c'est même pas si mal. Ca fait un moment que je me tâtais à écrire une critique sur cet album qui, comme vous pouvez le voir plus haut, est l'un de mes tous préférés. J'étais sans doute un peu intimidé par la tâche, j'ai remis plusieurs fois l'ouvrage sur le métier... Lire la critique de Transformer

48 21
Avatar Reverend-Z
10
Reverend-Z ·

Authentique

Un grand... Une grande voix, dans des jours heureux, imparfaits... Lou Reed, éternel satisfait du monde, de sa cruauté, ses transmissions fabuleuses ne cesseront jamais d'être transmises par les fabulistes, Lou Reed n'est plus là aujourd'hui... Un fabuleux hymne à la vie, Une fabuleuse constance, Une fabuleuse harmonie, Une fausse-vie que Reed nous lit, ses pistes te pisteront, toute ta vie.... Lire la critique de Transformer

20 8
Avatar B0mbii
10
B0mbii ·

Critique de Transformer par turandot

Rien à voir avec la série de films SF. Il s'agit d'un très bel album de Lou Reed, produit et interprété avec la collaboration de David Bowie (on peut l'entendre dans les choeurs, dans plusieurs morceaux). Ici, pas de rock "énervé" façon Raw Power, mais il y a tout de même des moments bien énergiques, à côté de morceaux beaucoup plus doux (musicalement, car les textes font souvent allusion-... Lire l'avis à propos de Transformer

5 2
Avatar turandot
8
turandot ·

Revenu de loin...

Revenu de loin, du Velvet Underground, donc de la plus belle musique qui soit, Lou Reed devait sombrer, ou se… transformer. Aidé par son éternel admirateur, Bowie, le voilà qui se lance dans le show-biz, et décore ses éternelles chroniques new-yorkaises d'orchestrations décadentes et pailletées. Maquillage, poses outrancières, grimaces qui se... Lire la critique de Transformer

9
Avatar Eric Pokespagne
9
Eric Pokespagne ·

"Holly came from Miami F.L.A, hitch-hiked her way across the U.S.A..."

Produit par un David Bowie au sommet de sa forme en 1973 et son guitariste Mick Ronson, Transformer est mon disque préféré de Lou Reed, le second de sa carrière solo. Aux antipodes du coté noisy du Velvet Underground, ce disque distille un rock très glam et assez accessible, très en vogue à l'époque. De Vicious à... Lire l'avis à propos de Transformer

5
Avatar dagrey
10
dagrey ·

Lou, you're a slick little girl...

Pas une seule chanson à jeter. Lou rentre dans le costume à paillettes que Bowie et Ronson lui ont taillé presque sans efforts, il garde tout le talent de mélodiste qu'il mettait avec génie dans le Velvet, et les arrangements vocaux et de cordes de Bowie-Ronson sont l'écrin de ces chansons, entre les tentatives de mise à la mode à base de ''Wou! Wouh!'' sur I'm So Free, et les cordes... Lire la critique de Transformer

7
Avatar Vincent de Lavenne
9
Vincent de Lavenne ·

Les Velvet sont morts, vive Lou Reed!

Malgré la moyenne assez impressionante de "Transformer" (à ne pas confondre avec une bouse de Michael Bay) je n'ai jamais eu l'envie d'écouter ce dernier. Pourquoi? Parce que Lou Reed était un ex des Velvet, et que je n'ai jamais pu me faire au style musical des Velvet. C'est avec un certain apriori donc que j'ai commencé à écouter "Transformer" de Lou Reed, et ma surprise fut grande.... Lire l'avis à propos de Transformer

3
Avatar YuReed
8
YuReed ·

Lou Reed et la théorie du genre.

Cofondateur du Velvet Underground avec le gallois John Cale, Lou Reed, le natif de Brooklyn, n’aura survécu qu’un temps au départ de son ex acolyte juste après White Light/White Heat (1968). Les deux albums qui suivront n’égaleront jamais leur œuvre majeure de 1967, avec Nico et La Factory... Lire l'avis à propos de Transformer

4
Avatar # YMC
9
# YMC ·

Transformation

Hier soir Jackie avait plié sa caisse en revenant du zoo. Jamais il n'aurait dû picoler autant. Sangria et coca-whisky, c'est très mauvais, surtout le coca. Pendant ce temps elle s'envoyait en l'air, elle était tellement enjôleuse; pendant ce temps tout le monde lui passait dessus, elle était tellement vicieuse (Vicious). Alors le flic lui a dit: "Viens faire un tour... Lire l'avis à propos de Transformer

4
Avatar Zolotoï
9
Zolotoï ·

Critique de Transformer par Pinkerton

Rien à viré sur cet album, tout est bon, du Lou Reed au top de sa forme, déjà qu'il nous a fait très plaisir au sein des Velvet Underground et voilà que là, avec Transformer il nous balance comme une cerise sur le gateau ! une pure beauté que je garde dans mon top albums. Lire la critique de Transformer

5
Avatar Pinkerton
9
Pinkerton ·
  • 1
  • 2