Tu ne trouves pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Tu peux écrire à feedback@senscritique.com pour signaler une fiche manquante.

Les Velvet sont morts, vive Lou Reed!

Avis sur Transformer

Avatar YuReed
Critique publiée par le

Malgré la moyenne assez impressionante de "Transformer" (à ne pas confondre avec une bouse de Michael Bay) je n'ai jamais eu l'envie d'écouter ce dernier. Pourquoi? Parce que Lou Reed était un ex des Velvet, et que je n'ai jamais pu me faire au style musical des Velvet. C'est avec un certain apriori donc que j'ai commencé à écouter "Transformer" de Lou Reed, et ma surprise fut grande.

L'anti Velvet

Lou Reed à commencé sa carrière solo suite à la séparation des Velvet, en 1970. Après un album éponyme, qui déçu en son temps la critique et les fans des Velvet, sorti en 1972 "Transformer" qui a crée la légende que tout le monde connait, même sans l'avoir jamais écouté. C'est un peu comme Bowie, qui fait d'ailleurs plusieurs apparitions dans l'album, en plus de le produire. La force de cet album (transition de merde, mais chut) c'est ce fameux parlé-chanté, qui rend chaque chanson plus mélodieuse l'une que l'autre (okay, moins certaines, mais l'ensemble reste très bon) avec la présence de choeurs qui donne un certain cachet à "Satellite of love" pour ne citer que lui, dont la mélodie atteint son apogée durant la fin du morceau, un véritable chef d'oeuvre musical. Le dernier morceau de l'album n'est pas en reste, tant le petit côté jazzy du morceau fait vraiment du bien. Lou Reed, c'est l'après Velvet, et ça tue tout. C'est ce que je lui demandais, au fond, de ne pas se reposer sur des acquis, et de me surprendre. Il l'a fait. ça m'a même dnné envie de réécouté certains albums des Velvet, pour dire.

Lou Greed (elle était facile, je sais)

Alors ce cher Lou, il m'apparait comme un messi que je m'était refusé à voir, avant de l'écouter, de me prendre dans ses mélodies desquels il est le seul maître, histoire de me perdre dans la tête de ce cher Lou, chose qui ne m'étais pas arrivé depuis Bowie. Qui s'est lui même inspiré de Reed. La boucle est bouclée. Maintenant, je pense qu'il est temps que j'écoute les autres albums de ce génie, qui s'est éteint il y a de ça deux ans, nous laissant un certain patrimoine musical. Il arriverait à m'en faire aimer les Velvet, le c**.

"Transformer" c'est ça: des mélodies prenantes, même lorsqu'elles sont tristes, c'est des choeurs qui mettent un morceau à son apothéose, c'est un homme qui vous ferait aimer les Velvet, c'est un génie qui s'est éteint pour notre plus grand malheur il y a deux ans. Merci Lou, je en t'oublierais pas.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 394 fois
3 apprécient

YuReed a ajouté cet album à 2 listes Transformer

Autres actions de YuReed Transformer