Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

"J'ai mon flow, alors fait pas l'surfeur"

Avis sur Tue-moi, mon amour, s'il te plait (EP)

Avatar Jvlxs Thxmvs
Critique publiée par le

L'auteur de cette critique se trouvant en fâcheux désaccord avec le système de notation, la note de ce texte a été définie au hasard sur une échelle de 1 à 1, merci de votre compréhension (et bisous à قَلْبِها pour cette intro reprise de là :https://www.senscritique.com/album/Rien_a_Branler/critique/168128550)

Alors que dire.
Dans le manga "Ashita no Joe" le personnage principal, Joe Yabuki, encaisse énormément de coups d'une violence inouïe et termine la plupart de ses combats dans un état lamentable. Je n'ai jamais mis les pieds sur un ring pourtant je pense pouvoir comprendre ce que ressent Joe dans ce carré. Car j'ai écouté "Tue moi mon amour, s'il te plait" (putain mais sérieux ce titre on dirait une parodie. Quoique)
J'ai réellement senti mon intégrité physique mise en jeu lors de ce round interminable de 12 minutes. C'est terrible car je ne trouve réellement aucun terme objectif pour qualifier ceci, cette immondice musical venue tout droit de l'anus de Lucifer.
Je n'arrive pas à qualifier techniquement ce que j'ai écouté. Dire que les prods, le flow, les lyrics, l'esthétique sont à chier est un doux, mini, ridicule euphémisme tant ces 12 minutes m'ont faites découvrir ce qu'est l'Enfer. Pourtant j'ai aucune notion ni culture religieuse mais si demain on vient me dire que en Enfer t'écoutes ça H 24, je suis prêt a passer ma vie en pèlerinage à racheter mes pêchés, éviter d'en commettre d'autres et faire pardonner tout mes blasphèmes y compris ce que vous avez lu à l'instant.
Cependant si l'on peut tirer quelque chose de... ceci(?) c'est que Django a officialisé son statut de Sony Ericsson du game, c'est à dire une putain de machine à photocopie.
On se souvient du débat ridicule à son arrivé dans le game (si il est vraiment arrivé) "MaIs DjAnGo C'eSt PaS UnE cOpIe De NeKfEu!". Et aujourd'hui, grâce à ça là, ce "projet" on a la réponse définitive. Non ce n'est pas une copie de Nekfeu. Mais bien une copie de tout ce qui marche en ce moment. Bim 2015-2016 "Feu" et "Cyborg" sont des succès aussi biens publics que critiques? Premier morceau ctrl c ctrll v de Nekfeu (qu'il étendera à toute la scène parisienne style "l"'entourage" pour être moins voyant) . Tiens les influences japonaises marche bien dans le rap, tiens payes ton clip de "oiseaux" en kimono dans un jardin jap.
"J'ai mon flow, alors fait pas le surfeur" Kekra - Freestyle Booska kekra
Et celà jusqu'à aujourd'hui où la mort de l'inconnu du grand public lil peep à popularisé "l'emo rap" de mes couilles. Donc sans en douter il aura fallu quelques mois au rapace à buzz "sony ericson" Django pour se lancer dans le délire et nous pondre cette parodie avec une cover ridicule à la "come over when your sobrer" mais avec une baignoire.
Le truc est digne d'un skyblog d'un émo #FumeLaVieAvantQueLaVieTeFume
Tout pue le faux dans ce projet et dans ce mec.
"Fake niggas, thats that shit I don't like" Chief Keef - I don't like
Douloureux, chiant, à gerder
Y a beaucoup mieux ailleurs
Merci de m'avoir écouté
PS : Amis amateurs de photocopieuses excusez moi si il y a erreur, j'y connais rien en marque de photocpieuses.
PPS: Je sais parfaitement que la citation de Chief c'est "fuck niggas..." mais là ça collait à mon propos et c'est ce que j'entends

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1516 fois
28 apprécient · 2 n'apprécient pas

Jvlxs Thxmvs a ajouté cet EP à 1 liste Tue-moi, mon amour, s'il te plait (EP)

Autres actions de Jvlxs Thxmvs Tue-moi, mon amour, s'il te plait (EP)