Pochette Ty Segall

Critiques de Ty Segall

Album de (2017)

Rock'n'Roll !

Alors que le monde entier a les yeux tournés vers une poignée de (soi-disant) stars médiatiques dont la "musique" ravit autant les masses dociles que les publicitaires avides de "vecteurs" pour vendre leur m..., il est de plus en plus facile de passer à côté de véritables artistes majeurs, qui en des temps plus aimables, auraient déjà émergé de l'anonymat de leur "garage". Ty... Lire la critique de Ty Segall

5
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

Ty Segall 2.0

« Mettez à jour votre profil ». Voilà la phrase à laquelle s’est sûrement heurté l’ami Ty Garrett Segall lors du dépoussiérage de son premier album éponyme en 2008, 24 minutes bien tassées d’un garage naïf et bien gras. Mais probablement plus tellement représentatif de l’état d’esprit de l’intéressé, qui décide donc de passer la balayette et de refaire un album clinquant portant son nom. Car... Lire l'avis à propos de Ty Segall

2 1
Avatar Sami
8
Sami ·

Critique de Ty Segall par Benoit RICHARD

Depuis l’ébouriffant Manipulator sorti en 2014, Ty Sgall n’a pas fait mieux, et ce n’est pas faute de produire des disques… de qualité variable comme on souvent pu le constater. Ce Ty Segall 2017 fera lui partie des bons crus et sans doute des disques les plus variés qu’il a pu produire à ce jour. Sous la houlette de Steve Albini, il continue d’envoyer sévère mais en apportant des nuances... Lire la critique de Ty Segall

1
Avatar Benoit  RICHARD
8
Benoit RICHARD ·

Déception!

Après le passage fou et bouillonnant de créativité de la période "Muggers": un album quasi-concept, difficile à réécouter en boucle ou d'y dénicher des tubes mais dingue de cohérence. On tombe avec ce nouvel album éponyme (son premier album était également éponyme, haha) sur un Ty molasson, rééxplorant des zones déjà explorées pas mal de fois auparavant, et ce cette fois-ci sans créativité, à... Lire la critique de Ty Segall

Avatar Johnny Rotin
5
Johnny Rotin ·