Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Rien ne serait plus comme avant...

Avis sur Unknown Pleasures

Avatar Eric Pokespagne
Critique publiée par le

Comme cette image noire et informatique sur la pochette l'annonçait, Ian Curtis et Joy Division allaient en effet définir, pour les années qui suivirent la sortie de "Unknown Pleasures", une nouvelle topographie de nos sensations et de nos sentiments. Nous entrions dans un nouvel âge, où les cris d'angoisse ne résonneraient plus que dans le vide et n'en seraient que plus glaçants, où les mondes restant à découvrir ne seraient plus que virtuels - mais n'en seraient pas pour autant plus hospitaliers, où les plaisirs encore inconnus seraient presque toujours des menaces. Rien ne serait plus comme avant. [Critique écrite en 2007]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 595 fois
8 apprécient

Eric Pokespagne a ajouté cet album à 3 listes Unknown Pleasures

Autres actions de Eric Pokespagne Unknown Pleasures