Écouter
Pochette Unto the Locust

Unto the Locust

(2011)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 1
  2. 1
  3. 7
  4. 7
  5. 22
  6. 62
  7. 121
  8. 142
  9. 83
  10. 29
  • 475
  • 45
  • 71
  • 4

Liste de morceauxUnto the Locust

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(8:26)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:44)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:37)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:12)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:28)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:20)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:11)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:08)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:46)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:05)
Critiques : avis d'internautes (4)
Unto the Locust
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La machine infernale et la sauterelle verte.

J'avais été déçu par "The Blackening". Quasiment tout le monde vouait un culte à cet album, qui, selon leurs dires était le "Master Of Puppets" de XXème siècle. Je m'attendais donc à un album puissant, technique et efficace. On peut bien sûr attribuer ces trois adjectifs à "The Blackening", mais il manquait quelque chose, un truc indescriptible qui aurait rendu l'album excellent. Bref, MACHINE...

4
Avatar 21st Century  Christ
10
·
Critique de Unto the Locust par Serviet_

Après plusieurs écoutes, je suis décidé : c'est une tuerie ! A part Who We Are un peu mièvre, c'est une bombe. Les harmonies vocales ont été travaillées et ça se voit, c'est excellent à ce niveau. De plus, les passages leads mélodiques sont splendides ! Bon c'est moins lourd que The Blackening, mais je vais pas faire la comparaison avec leur chef d'œuvre précédent, qualifié de Master Of Puppets... Lire la critique de Unto the Locust

2
Avatar Serviet_
9
Serviet_ ·
Un chef d'oeuvre

Après l'excellent et puissant The Blackening, Machine Head revient avec Unto the locust, un véritable chef d'oeuvre. L'album commence tout en douceur avec ce premier titre qui monte en puissance, violent à souhait, moins varié que l'ouverture de The Blackening mais très efficace. La suite de l'album propose la même qualité avec un trash metal très technique et varié : le chant est... Lire l'avis à propos de Unto the Locust

1 12
Avatar DarkKnightReturn
10
DarkKnightReturn ·
Découverte
Critique de Unto the Locust par LoutrePerfide

Objectivement, je n'aurais donner cher de la peau de ce groupe après l'exécrable Supercharger et le très décevant The Burning Red. Heureusement, il nous a offert deux très bons albums violent et hirsutes, Through The Ashes Of Empires et The Blacknening. Unto the Locust commence de la meilleure des façons avec un titre magistral, I Am Hell (Sonata in C#), qui explose les tympans et montre le... Lire l'avis à propos de Unto the Locust

2
Avatar LoutrePerfide
8
LoutrePerfide ·
Toutes les critiques de l'album Unto the Locust (4)
Vous pourriez également aimer...