Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Back To The Past Ep-1 dépêche toi maude!

Avis sur Violator

Avatar Falkinth
Critique publiée par le

Violator

En décembre 2020 j'ai fêté mes 30 et en début d'année 2021, j'avais comme une envie de me replonger dans le passé. J'ai alors tapé top album 1990, année de ma naissance, je suis alors tombé sur Violator de Depeche Mode, un groupe que je connaissais pour des titres comme Personal Jesus ou Enjoy the silence, mais je n'avais écouté qu'un seul album dans sa globalité en 2009 avec Sounds of the Universe. Un album que j'avais dans l'ensemble ( si mes souvenirs sont bon) bien aimé. Alors quand j'ai vu cet album avec cet rose dans un fond noir je me suis dis que ce serait l'occasion parfaite.

Et j'ai bien fais de me lancer dans cet découverte parce que j'ai pris une belle claque. Alors déjà évidemment je vais parler des deux titres les plus connues, Personal Jesus et Enjoy The Silence. Pour le premier je me souvenais d'un titre qui m'avait marqué quand j'étais jeune, par ce mélange de Blues rock et d'électro, un titre que je trouvais bon et un peu répétitif. Mais de découvrir cette version album plus longue que la version radio, m'a fait découvrir une seconde partie bien plus électro et qui me fais dire, et je me trompe peut être, qu'ils semblaient en avance sur leurs temps. Pour ce qui est de Enjoy The Silence, il est resté le même titre que dans mes souvenirs, un son électro dance mais toujours prenant grâce à la voix de David Gahan, une chanson qui me fais faire un bond dans le passé avec ce look très fin 80 / 90.

Mais Violator ce n'est pas seulement ces deux titres, World my eyes, ouvre le bal de fort belle manière avec sa rythmique très entraînante. Sweetest my perfection, m'a laissé un peu plus sur le côté, même si son passage symphonique/classique est intéressant. Halo, m'a agréablement surpris, très prenante et qui donne envie de bouger la tête et de danser, à la fois rock, pop, dance avec ces jolies violons en fond. Waiting For The Night, est une proposition particulière, une ballade mélancolique qui dénote un peu avec le reste de l'album.

Policy Of Truth fait aussi partie des bonnes surprises comme pour Halo, un look presque rock avec des sonorités électronique bien dansant. Blue Dress, on continue avec ce blues rock mais plus lancinant. Clean vient terminer le tout avec quelque chose de bien lourd, avec cette batterie percutante et une basse bien lourde.

Violator apparaît pour moi comme une révélation, un truc que je suis content de ne pas avoir loupé, un album que je me dois de faire écouter à mon fils quand il sera plus grand. Et il me dira " fous moi la paix papa avec ta musique de beauf", mais je suis sûr qu'un jour il sera comme moi et il ce dira "ah en fait c'est pas mal ce qu'écoutait papa".

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 161 fois
3 apprécient

Autres actions de Falkinth Violator