17 ans et tout son talent!

Avis sur WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO?

Avatar Anto Cash
Critique publiée par le

Mais qui est cette jeune extraterrestre qui vient de se poser sur notre planète musicale? D'où vient ce tourbillon mélancolique qui enchante mes enceintes depuis 24H...?

C'est en débutant mes recherches sur cette artiste que je me rend compte que le fautif - c'est bien moi. Voilà près de trois ans que la jeune chanteuse américaine détient déjà sa reconnaissance musicale auprès des charts du monde entier et d'une flopée de jeunes fans qui n'ont plus que le nom d'Eilish à la bouche. J'essaye de me trouver des excuses plutôt que de me flageller mais rien n'y fait, je suis seul responsable.

C'est alors que je lance pour la troisième fois, l'écoute du premier album de la chanteuse. Troisième claque. 14 titres - 42min - éclectisme constant. On saute à pieds joints dans son univers en oubliant notre boussole pour finalement mieux nous perdre dans les baffons de sa voix grave et sensuelle.

“I have taken out my Invisalign, and this is the album!” Billie Eilish annonce dès le début de son premier album. La chanteuse de 17 ans s'effondre alors en rires hystériques avec une cohorte d'hommes - probablement son frère aîné, un musicien du nom de Finneas O'Connell, qui est d'ailleurs aussi son proche collaborateur depuis son premier single "Ocean Eyes". Voici une bien belle manière de débuter son album quand on est une pop-star de 17 ans et que la vie nous réussit.

When We All Fall Asleep, Where Do We Go Where Do We Go, capture un état d'esprit adolescent indubitable, une inspection mentale où cohabitent l'espièglerie ludique et la mélancolie. Si l'album est poivré de punchlines et de plaisanteries, il détient aussi sa couche de mélodrames extrêmes et d'une posture cool-kid abondante. Ces nombreux passages seront propres à tous ceux qui ont vécu les années lycées.

Avec cet album, Eilish a concocté l'une des dernières grandes déclarations à la musique pop de la décennie. La production de l'album est tout simplement dantesque. En alliant la rythmique numérique d'un beat électronique à la pureté d'un piano à queue et d'une guitare acoustique, Eilish réussit l'alchimie musicale numérique/acoustique avec un talent rare et une dextérité quasi impraticable pour une artiste de seulement...17 ans. Avec ce premier album, Eilish n'est plus un phénomène qui vient de l'arrière - elle est ici, pleinement formée, prête à dominer.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1181 fois
14 apprécient · 1 n'apprécie pas

Anto Cash a ajouté cet album à 1 liste WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO?

Autres actions de Anto Cash WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO?