👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

En 1995, personne n'attendait Oasis et Oasis n'attendait personne sur le quai. Après un démarrage plus que prometteur et un single Whatever touchant un plus large public, le train des Gallaghers file à une vitesse si folle qu'ils résonnent déjà dans tous les pubs de Grande-Bretagne. C'est encore incroyable aujourd'hui de se dire qu'en 1 an et demi, Oasis s'est retrouvé sur le toit du monde, créant une véritable mania, vendant 20 millions d'albums, passant en 6 mois des petites salles à la plus grande d'Europe, pour se diriger ensuite vers le stade de Manchester City et atterrir enfin durant l'été 1996 à Knebworth pour 2 soirs qui resteront dans l'Histoire comme les concerts anglais les plus demandés ! Même la reformation pour un soir des Led Zep à l'heure de l'Internet en 2007 n'a pu battre ce record ! La Britpop a atteint le firmament. Plus rien ne sera pareil !

Mais revenons en arrière. Le cd un fois placé, résonne les célèbres accords de Wonderwall à bas volume. L'auditeur réjouis, augmente le son et voilà que le titre Hello, toutes guitares dehors, vient s'écraser dans les oreilles. Qu'on ne s'y trompe pas, s'ils avaient prévu que Wonderwall serait un tube, il était hors de question que le groupe se fasse cataloguer comme pop. Tel est le message et même s'il est vrai que Morning Glory reste l'album le plus connu du groupe mais aussi le plus pop. La rançon de la gloire je suppose. L'album est un chouia moins bon que le prédécesseur, notamment dû à ce Roll With It aux paroles stupides, qui a mal vieillit et qui s'est incliné dans la bataille face à Blur et son Country House. La guerre fut remportée cependant par Oasis avec son duo énorme de tubes que sont Wonderwall et Don't Look Back In Anger. Que peut-on dire encore à leurs sujets ? Le premier, symbole des nineties rendant son heureux compositeur quatre fois millionnaire en une semaine. Le second, véritable chant à l'unisson en concert lorsque le Chief recule de deux pas du micro, laissant 80.000 lads, binouzes en l'air, beugler "Soooo Sally can wait, she knows it too late..."

Et puis y a Some Might Say, chanson typiquement Oasis, devenue premier numéro un du groupe. She's Electric, plus léger où Liam n'aura jamais aussi bien chanté. Enfin, le titre éponyme, dédié à la glorieuse trique matinale. Les murs tremblent, les hélicos résonnent, ca va envoyer du lourd ! Liam balance ses répliques comme si il était sur un ring de boxe: "All your dreams are made
When you're chained to the mirror and the razor blade..." Bam ! Vainqueur par K.O ! Étourdi, on entend des vagues s'échouant sur une plage, nous voilà transporté à un niveau supérieur. 8 min de conclusion planante avec Champagne Supernova pour un album juste épique !

What's The Story Morning Glory représente le début de tous les excès ! Faut les comprendre les banlieusards de Manchester, ils se font inviter par le premier ministre Tony Blair, reçoivent leurs premières Rolls Royce's, leurs moindres gestes sont épiés alors que tout ce qu'ils veulent c'est baiser, boire, sniffer et se bagarrer,... Et ils ne comptent pas s'en cacher. Oasis n'a jamais été le produit d'une maison de disque ou un modèle pour les gosses, et ne le sera jamais ! C'est ainsi, ils sont honnêtes, et c'est à prendre ou à laisser !
FlyingMan
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Le top d'Oasis et Les albums de l'année (1985-2011)

il y a 10 ans

31 j'aime

4 commentaires

(What’s the Story) Morning Glory?
GeorgesBouche
8

La vie c'est cool ouais.

On a tous ce pote qui fait de la guitare, depuis plus ou moins longtemps, qui chante un peu et qui sort sa gratte dès qu'il peut et en toutes les occasions possibles. En soirée, sur la plage autour...

Lire la critique

il y a 7 ans

19 j'aime

2

(What’s the Story) Morning Glory?
Erw
7

Critique de (What’s the Story) Morning Glory? par Erw

Si le destin aurait voulu être juste avec Oasis, les frères Gallagher auraient dû se faire écraser par un camion poubelle environ deux semaines après la sortie de cet album. Alors peut-être que tout...

Lire la critique

il y a 7 ans

9 j'aime

11

(What’s the Story) Morning Glory?
Mayeul_the_Link
10

Sky Blues

Oasis est un groupe qui se redécouvre. Car de toute façon, vivre sa vie sans tomber sur un de leurs morceaux au détour d’un guitariste en surplus de confiance autour d’un feu de camp, d’une soirée un...

Lire la critique

il y a 5 ans

7 j'aime

1

Panic Room
FlyingMan
7
Panic Room

Le Fincher mal-aimé !

On a été dur avec Panic Room. Très dur ! Faut dire quand on sort d'une trilogie quasi parfaite comme Seven, The Game et Fight Club, on vous attend au tournant. Et c'est ce qu'ont fait les critiques...

Lire la critique

il y a 11 ans

64 j'aime

2

Definitely Maybe
FlyingMan
10

Critique de Definitely Maybe par FlyingMan

Quand on parle d'Oasis, y a ceux qui réagissent ainsi: "Ah ouais, Wonderwall, les frangins cons qui se tapent dessus !" Et puis y a ceux qui se rappellent qu'avant d'être tombé dans tous les excès,...

Lire la critique

il y a 10 ans

53 j'aime

6

(What’s the Story) Morning Glory?
FlyingMan
9

Critique de (What’s the Story) Morning Glory? par FlyingMan

En 1995, personne n'attendait Oasis et Oasis n'attendait personne sur le quai. Après un démarrage plus que prometteur et un single Whatever touchant un plus large public, le train des Gallaghers file...

Lire la critique

il y a 10 ans

31 j'aime

4