Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Écouter
Pochette Without You I’m Nothing

Without You I’m Nothing

(1998)
12345678910
Quand ?
7.1
  1. 5
  2. 9
  3. 15
  4. 37
  5. 70
  6. 244
  7. 589
  8. 478
  9. 230
  10. 75
  • 1.8K
  • 91
  • 79
  • 1

Liste de morceauxWithout You I’m Nothing

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:15)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:18)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:00)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:19)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:08)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:49)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:59)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:34)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:45)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:05)

PostsWithout You I’m Nothing

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
Critiques : avis d'internautes (5)
Without You I’m Nothing
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
De la drogue, du cul et de grands titres

Après un premier album intéressant mais peut être trop vite expédié et où Molko avait une voix chelou Placebo sort without you I'm nothing, album que certains considèrent comme leur meilleur opus. En le réécoutant je me suis aperçu d'une chose : le titre résume parfaitement ce qu'il y a dans l'album. C'est à dire une collection de chansons sur la drogue et l'amour (et sa variante, le sexe). Deux...

12 1
Avatar ptitpraince
8
·
In yo face !

Citation Quand on écoute cet album, on se rend compte du fossé qu’il y a entre ce Placebo là, et ce qu’ils font maintenant. Un son très propre, nettoyé de toute impureté, en même temps des riffs sales, des mélodies brutes, une distorsion omniprésente, des textes à l’ambiguïté revendiquée, une identité sexuelle trouble, entre deux eaux, comme les... Lire la critique de Without You I’m Nothing

2
Avatar Angie_Eklespri
9
Angie_Eklespri ·
Découverte
Critique de Without You I’m Nothing par Deroxil

Un 10 pour la nostalgie, un 10 parce que cet album m'a retourné dans tous les sens et m'a foutu une baffe dans ma gueule d'ado, un 10 parce que c'est certainement l'album qui m'a plus marqué dans ma vie, un 10 parce que je l'ai écouté des centaines de fois sans m'en lasser, un 10 parce que je l'écoute encore, un 10 parce que c'est définitivement le meilleur album de Placebo, un 10 parce que... Lire la critique de Without You I’m Nothing

7
Avatar Deroxil
10
Deroxil ·
Dysthymie

Je me suis dit qu'aujourd'hui était le bon jour pour écrire sur un album que je n'ai jamais cessé d'écouter depuis dix ans. J'ai toujours une petite chanson du deuxième album de Placebo quelque part dans ma playlist, un petit reminder de l'adolescence, de ces étés infinis, mon côté nostalgique. Les cloches sonnent le début de Pure Morning et son fameux "A friend with weed is better", une... Lire l'avis à propos de Without You I’m Nothing

5
Avatar Pseek
10
Pseek ·
Le joyau de Placebo

Si Placebo s'avérait un premier essai prometteur, Without You I'm Nothing est une véritable réussite. En matière de rock alternatif, on ne pouvait espérer meilleur album en cette fin des années 90. On peut d'ailleurs le classer parmi les indispensables du genre, d'autant qu'une réelle identité s'en dégage. Le titre éponyme porte bien l'ensemble : des vers sincères, une... Lire l'avis à propos de Without You I’m Nothing

Avatar Aurélien Attard
9
Aurélien Attard ·
Toutes les critiques de l'album Without You I’m Nothing (5)
Vous pourriez également aimer...