Adieu les DJ, bonjour les musiciens.

Avis sur Woman

Avatar Mejace
Critique publiée par le

"ct mieu avan". Telle est la critique constructive que l'on pourra lire de Emile-électro, fan incontestable de †, exprimant tout son dégoût pour AVD et maintenant Woman, en parlant de "ce potentiel gâché".

Bienvenue en 2016, là où AVD à déjà 5 ans et †, presque 10.

Comme son ainé AVD, Woman subit et va subir les foudres des "puristes" de la première heure, qui, n'ont visiblement pas compris que Justice n'est plus un duo de DJ, mais un duo de musicien. C'est bien là le changement radical opéré depuis AVD : Justice s'approprie un genre, une période, et le transmet dans leur album. Maintenant que Woman est sorti, on peut affirmer que † est bien l'exception dans leur discographie, et pas les deux autres.

Avec ses influences Disco et années 70-80, Woman conforte cette vision artistique du renouveau qu'a Justice. Ici, peu de continuité avec les productions précédentes. Il y a bien des influences dans certains morceaux (je pense à † pour Alakazam ! et Chorus, ou AVD pour Randy), mais c'est avant tout un album singulier, différent des deux autres. Je reste encore pantois que les "fan" de Justice n'aient pas compris cette démarche artistique.

Et l'album du coup ?

Certes la démarche artistique est louable, mais au bout de 4 écoutes, l'album reste toujours aussi déroutant.
Pour les morceaux que j'ai aimé : les morceaux leakés sont toujours des tueries, Chorus est le meilleur en terme de nouveauté, Fire très entrainant, Love S.O.S et Close Call planant.
Reste les autres dont mon avis est un peu plus mitigé. Heavy Metal est assez foutraque avec son rythme, Pleasure ne m'a fait ni chaud ni froid, tout comme Stop.

Le problème est qu'au bout de 4 écoutes, je suis toujours un peu sur ma faim. Il manque ce morceau catchy Disco, ce petit "wow effect" d'un morceau en particulier, comme j'ai pu avoir en découvrant Helix pour la première fois. C'est peut-être la plus grande faiblesse de l'album : il manque un peu de puissance, de force.

Au final, je trouve l'album bon dans son ensemble, même si un peu trop lisse. Justice reste néanmoins fidèle ce qu'il veut transmettre par sa musique : la surprise par le renouvellement. Pari réussi, sur ce point.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1791 fois
20 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Mejace Woman