Toi, moi, & le Hardcore

Avis sur You, Me & the Violence

Avatar Incal
Critique publiée par le

You, Me, & The Violence ne s'écoute pas. Il s'accueille de plein fouet. Se vit comme une course folle sur du macadam brûlant. Bouillonnant, incompréhensible, insensé, il dissimule sa rage émouvante derrière des riffs chaotiques implacables et des mélodies timides renversantes. Très peu initié aux joies du Punk Hardcore, il m'aura fallu plus de 10 écoutes pour me plonger complétement dans l'univers sans concession de Birds in Row... puis chanter les chœurs désespérés de Walter Freeman, me laisser envouter par la guitare folle de Cages et surtout prendre ma claque sur You, Me, and The Violence sorte d'hymne déchirante qui porte l'album éponyme à son apogée. You, Me, & The Violence est une œuvre complexe, exigeante qui vous laisse tremblant sur un coin de la route sans s'essouffler pour autant au fil des écoutes. Malgré un dernier morceau un peu plus faiblard que les autres, il faut croire que You, Me, & The Violence est l'une des plus belles manières de s'initier au Punk Hardcore. D'autant plus que les membres de Birds In Row poursuivent une démarche DIY qui donne la niaque (anonymat, merch à prix libre en festival, textes corrosif... bref : une super mentalité !).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 195 fois
6 apprécient

Autres actions de Incal You, Me & the Violence