Écouter
Pochette You’ve Come a Long Way, Baby

You’ve Come a Long Way, Baby

(1998)
12345678910
Quand ?
7.4
  1. 1
  2. 10
  3. 5
  4. 17
  5. 57
  6. 216
  7. 722
  8. 918
  9. 302
  10. 86
  • 2.3K
  • 159
  • 188
  • 7

Liste de morceauxYou’ve Come a Long Way, Baby

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:27)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:59)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:54)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:20)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:05)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:53)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:54)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:20)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:21)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:18)

PostsYou’ve Come a Long Way, Baby

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
Critiques : avis d'internautes (7)
You’ve Come a Long Way, Baby
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
You gotta dig that gangsta' shit!

Fatboy fait du Fatboy, à savoir du gros son qui fait danser, manquant certes parfois de la finesse et de l'inventivité dont il fit preuve sur "Better Living..." au profit d'un côté plus mainstream qui ne lui va pas si mal au teint et qui a le mérite de l'efficacité! Preuves, si besoin: le tubesque Rockafeller, le popesque Praise You, et un paquet de bons morceaux fatboyesques (Gangsta Trippin',...

7
Avatar elSkatos
8
·
Le roi du Big Beat

You've Come a Long Way, Baby est l'album de Big Beat par excellence, le titre est mérité aussi à The Prodigy avec The Fat of The Land ou à The Chemical Brothers avec Dig Your Own Hole. Mais Norman Cook alias Fatboy Slim est pour moi, un des meilleurs DJs de sa génération et a une drôle de carrière je trouve. Tout commence dans la seconde moitié des 80's où il faisait quelques petits morceaux... Lire la critique de You’ve Come a Long Way, Baby

2
Avatar Antonin Baillet
10
Antonin Baillet ·
Critique de You’ve Come a Long Way, Baby par lehibououzbek

La grande époque où je ne connaissais pour ainsi dire rien à la musique. Fatboy Slim est venu me rappeler que le bon son qu'on pouvait trouver lors de soirées entre potes, en boîte, chez les uns et les autres, dans les bars, c'était eux, entre autres. On buvait une bonne binouze, on fumait (parce qu'à cette époque - la fin des années 90 - on avait encore le droit de vivre et de fumer dans les... Lire la critique de You’ve Come a Long Way, Baby

5
Avatar lehibououzbek
8
lehibououzbek ·
Découverte
Le jour où Fatboy Slim est devenu un grand.

Sorti en 1998, cet album m'a attiré pour le gros garçon quand j'étais jeune, très jeune. Puis je suis tombé par hasard début des années 2000 sur toutes les chansons, qui étaient toutes des bombes électro/ trip-hop. Pour moi Fatboy Slim était juste un simple DJ underground anglais, un obscur DJ qui remixait des trucs technos plutôt pourris. Mais en fait, je me trompais sur son compte. En plus... Lire l'avis à propos de You’ve Come a Long Way, Baby

Avatar Matt  Fox
7
Matt Fox ·
The funk soul brother !

Comme tout le monde j'ai joué à FIFA 99, comme tout le monde j'ai écouté des dizaines de fois The Rockafeller Skank sur fond de reprises de volées, ailes de pigeon, retournés acrobatiques et "buts d'anthologie", et comme tout le monde je ne connais que ce titre. Lire l'avis à propos de You’ve Come a Long Way, Baby

Avatar badgone88
9
badgone88 ·
Toutes les critiques de l'album You’ve Come a Long Way, Baby (7)