👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

good kid, m.A.A.d city

2012

6.1K

666

796

8
Trístan_Pereira

Le seul et unique album que j'écoute inlassablement au moins une fois par mois depuis...7 ans bordel. C'est dire le chef-d'oeuvre.

il y a 2 ans

2 j'aime

DRElmer

DRElmer

+1 : en fait je peux pas écouter l'album en boucle et connaitre les trois-quarts des chansons par coeur sans mettre 9.

il y a 6 ans

2 j'aime

Mr_Chouette

Mr_Chouette

Le nouvel album en avance ! Oh la belle surprise :)

il y a 7 ans

2 j'aime

7

Woopo
9
Woopo

Critique positive la plus appréciée

Critique de par Woopo

Il y avait longtemps que je n’avais pas pris la peine d’écrire quoi que ce soit sur un album, probablement des années, un exercice que j’adorais pourtant. Par fainéantise ou manque d’intérêt dans les...

Lire la critique

il y a 9 ans

takeshi29
8
takeshi29

T'y connais rien en rap US ? Kendrick Lamar est fait pour toi.

J'écoute du rap dans mon coin, discrètement, et je ne m'en fais presque ici jamais l'écho car je connais trop mal ce genre. Je préfère laisser les aficionados en parler, leurs critiques ayant une...

Lire la critique

il y a 9 ans

Ghostt
10
Ghostt

One day you'll respect the good kid, mAAd city

Première fois que j'écris sur un album. Beaucoup d'albums me tenaient à cœur et me donnaient envie d'écrire, mais je n'avais jamais vraiment eu le courage de me lancer. Puis dernièrement le...

Lire la critique

il y a 6 ans

matic
10
matic

Critique de par matic

L’année 2010 de Kendrick Lamar restera une année charnière dans sa carrière, en sortant le 31 décembre 2009 un projet éponyme (délaissant au passage son pseudonyme K-Dot), le jeune artiste de Compton...

Lire la critique

il y a 9 ans

MickBessat
9
BRKR Sound

Kendrick, à 17 ans.

Good kid, m.A.A.d city est l'album d'un jeune américain de 25 ans, Kendrick Lamar Duckworth. Simplement. Good kid, m.A.A.d city parle de lui, à 17 ans, se souvenant, parfois de façon fantasque, et...

Lire la critique

il y a plus d’un an