Critiques de iridescence

Raspaillac
7
Raspaillac

I'm livin' in my prime man, what can i say?

Il faut bien admettre qu'iridescence est nettement moins fun que la trilogie qui le précédait, mais d'une certaine façon, il n'aurait pas pu en être autrement. L'esthétique est globalement plus...

il y a 4 ans