The Life of Pablo est une bombe. Un retour aux sources sans pour autant sacrifier une part d'originalité, d'inventivité, d'imagination. Ce qui fait la saveur de TLOP n'est pas tant l'album en lui même mais plutôt le sentiment de satisfaction qu'on ressent en l'écoutant. Après trois années de frustrations pour ceux qui détestaient Yeezus et d'attente insupportable pour ceux qui l'adoraient, on se rend compte que ce nouveau projet s'en éloigne le plus possible.


Les instrus de cet album sont tout le contraire de ce qu'on pouvait trouver dans Yeezus, à l'exception de deux ou trois titres comme Freestyle 4 et Highlights. Catchy et superbement produites, elles rafraîchissent et sont accompagnées de vocals souvent dénuées d'autotune pour Kanye et de superbes choirs à l'image d'Ultralight Beam. Ce premier morceau est parfait pour ouvrir l'album, assez bizarre et original. Les basses y sont monstrueuses ainsi que dans Freestyle 4 et Famous. Certaines tracks restent saturées et très énergiques tandis que d'autres se reposent beaucoup plus sur les vocals et les paroles pour captiver l'auditeur. Je pense à Low Lights, Real Friends, Wolves et 30 Hours qui sont pour moi des réussites. Si la première est logiquement portée sur les paroles, dû au côté spoken word et à la récitation de textes bibliques, les autres sont réellement calmes niveau instru. Ces morceaux s'écoutent pour se reposer tout en appréciant un son précis, beau, superbement masterisé et produit, accompagnés de lyrics qui changent du tout au tout par rapport à Yeezus.



I know some fans who thought I wouldn't rap like this again but the
writer's block is over, emcees cancel your plans



Et justement, quelles lyrics ! Quels feats ! Quels samples ! The Life of Pablo est une mine d'or. Même si on a droit à des egotrips parfois agaçants comme l'inutile I Love Kanye et le très moyen Feedback, la plupart des morceaux finissent d'opérer le retour aux sources que les instrus avaient commencé. On a la participation de Kid Cudi, Rihanna, Chance The Rapper, Young Thug, Desiigner et Kendrick Lamar qui ajoutent une réelle saveur à cet album. Kanye parle de Dieu, de son rapport au succès, de son père, de Kim, des rumeurs qui l'ont secoué (on notera la bonne grosse claque donnée à Taylor Swift dans Famous et celle à Sumeke dans 30 Hours) ainsi que de l'engouement autour de son partenariat avec Adidas, qui a donné lieu à une des lignes de chaussures les plus hypées de l'histoire. Kanye arrive même à éclipser Kendrick Lamar dans No More Parties in LA avec plus de 80 bars dantesques.


Les samples utilisés par Kanye sont, une fois de plus, excellents. Arthur Russell dans 30 Hours, Father Children dans FACTS, Johnny Watson et Junie Morrisson dans No More Parties In LA, Nina Simone... Certains morceaux perdraient leur appeal sans ces samples vraiment bien choisis.


Kanye laisse tomber l'autotune dans la grande majorité de The Life of Pablo. Et ça fait plaisir. J'ai plus l'impression d'écouter du MDBTF que du Yeezus, mais encore une fois ce nouvel album n'est pas une sorte de Kanye pre-2013 1.5. Les différences entre l'ancien Kanye et le nouveau sont évidentes, des instrus plus originales et exotiques aux paroles réellement écrites par l'artiste en passant par la façon de se comporter sur les réseaux sociaux.


Kanye semble plus humble, plus terre-à-terre, on peut facilement déceler sa vraie personnalité quand on passe outre ses egotrips aberrants. Non, Kanye n'est sûrement pas le meilleur artiste du 21ème siècle. Par contre, il est un des meilleurs rappeurs "mainstreams" actuels et le prouve une fois de plus aujourd'hui, en 2016, 12 ans après la sortie de The College Dropout.


edit : le circlejerk anti-Kanye de senscritique a frappé

Grifta
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste The Year Is 2016 / Musique

Le 14 février 2016

24 j'aime

13 commentaires

The Life of Pablo
Grifta
8

Yeezy did jump over Jumpman !

The Life of Pablo est une bombe. Un retour aux sources sans pour autant sacrifier une part d'originalité, d'inventivité, d'imagination. Ce qui fait la saveur de TLOP n'est pas tant l'album en lui...

il y a 7 ans

24 j'aime

13

The Life of Pablo
CultureAddict
8

The Waves of Kanye

Plus de deux ans se sont écoulés depuis son annonce, et après trois changements de nom et des derniers jours chaotiques durant lesquels la tracklist se voyait sans cesse chamboulée, le tout agrémenté...

il y a 7 ans

23 j'aime

The Life of Pablo
alicebl
7

I feel like Pablo when I see me on the news

Ces derniers jours, on peut aisément dire que l'activité de Kanye Omari West fut agitée. Entre ce show aux ambitions pharaonesques orchestré sous la forme d'une double présentation de l'album et de...

il y a 7 ans

22 j'aime

8

The Epic
Grifta
9
The Epic

Le nouveau Mingus / Davis / Coltrane ?

The Epic est un monstre. Pour son premier album, Kamasi Washington frappe fort ; long de 3 heures, doté de 17 morceaux variant de 6 à 15 minutes, ce mastodonte musical pourrait faire peur à...

il y a 7 ans

45 j'aime

24

Objection !
Grifta
9
Objection !

Une petite parenthèse !

Aienkei, après avoir réalisé des guides sur les armes de Call of Duty Black Ops, a totalement changé de sujet et a commencé une nouvelle série de vidéos ; les Objection ! Des épisodes allant de 20...

il y a 8 ans

36 j'aime

1

G_d’s Pee AT STATE’S END!
Grifta
9

Marche Triomphale à la Fin de l'Empire

GY!BE, c'est d'abord quatre années qui ont défini le post-rock qu'on allait entendre pendant les vingt prochaines: entre 97 et 2002 cinq œuvres entrent dans le panthéon du genre et éclipsent ce qui...

il y a plus d’un an

32 j'aime

4