Avatar Art Take

Critiques de Art Take

Versus
  Suivre
Bande-annonce
5.8

L'Amérique va mal.

Après le splendide Jesse James, Dominik revient avec un polar qui promet d'être nerveux au vu de ses affiches. Il n'en est rien, le film malgré des plans stylisés et des scènes étonnantes, prend son temps et bavarde bien trop. À voir une fois. Lire la critique de Cogan : Killing Them Softly

Avatar Art Take
6
Art Take ·