Couverture À feu et à cendres - Sillage, tome 1

À feu et à cendres - Sillage, tome 1

(1998)
12345678910
Quand ?
7.2
  1. 3
  2. 5
  3. 12
  4. 26
  5. 103
  6. 234
  7. 702
  8. 631
  9. 196
  10. 69
  • 2K
  • 106
  • 204
  • 16

Aux confins de l'univers les migrants de colonisation de Sillage débarque sur une planète vierge et sauvage, où il découvre Nävis, un indigène.

Match des critiques
les meilleurs avis
À feu et à cendres - Sillage, tome 1
VS
Et le Sillage Show débuta

Dans l’univers de la bande dessinée, si je ne devais en retenir qu’une, ce serait celle-là. Le premier tome de Sillage me marqua beaucoup. Morvan et Buchet avaient initialement prévu deux tomes, au cas où le premier n’aurait pas de succès. Heureusement, cela fait 20 ans qu’on découvre chaque année un peu plus cette série, en attendant de connaître l’ultime chapitre final. A l’époque, je l’ai découverte grâce aux pages du magazine Maniak. Le tome 7 était déjà paru. Il m’a fallu...

1
Critique de À feu et à cendres - Sillage, tome 1 par TKJ

En fait d'une critique réelle sur cette série que je continue à suivre, il s'agirait d'une réserve qui augmente au fur et à mesure des albums ... Effectivement les dessins sont superbes, bien qu'avec de moins en moins de trouvailles , les scenari étaient super bien chiadées et claires au début, avec un concept "une planète, un peuple, un message" mais au fil des épisodes on se perd un peu dans l'histoire de Navis, personnage qui s'étoffe c'est vrai , mais souvent au dépend de l'intrigue... je... Lire l'avis à propos de À feu et à cendres - Sillage, tome 1

PostsÀ feu et à cendres - Sillage, tome 1

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cette BD ?

Critiques : avis d'internautes (18)

À feu et à cendres - Sillage, tome 1
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
SF dense

C'est dur de dire en quoi Sillage est une bonne BD. Par là je veux dire que c'est dur de dire en quoi Sillage se détache de l'ensemble des BDs de SF parues au milieu des années 90 : certes, le dessin est propre, les couleurs nettes, le tout est juste ce qu'il faut trop lumineux par rapport au propos. Mais rien dans l'ambiance du premier tome ne me paraît justifier de pousser de hauts cris,... Lire la critique de À feu et à cendres - Sillage, tome 1

6 1
Avatar Von_K
8
Von_K ·
Sillage, vue d'ensemble

Il y a des choses que je ne m'expliquerai jamais. Et parmi ces choses, il y a ceci : pourquoi j'ai autant tardé pour lire Sillage ? Cela faisait pourtant pas mal d'années que je voyais cette série me faire de l’œil à la médiathèque, j'avais plusieurs fois pris puis reposé le premier tome pour prendre une autre BD, et le pire c'est que le pitch me plaisait bien.. Bref, c'est... Lire l'avis à propos de À feu et à cendres - Sillage, tome 1

3 2
Avatar Raknarörk
8
Raknarörk ·
Critique de À feu et à cendres - Sillage, tome 1 par JeanSeb

Une série de plus victime de son succès. Les albums se suivent, diluant le file-rouge qui était pourtant prometteur, et si ici ou là, on tombe sur un tome qui particulièrement remarquable, l'ensemble est un peu trop décompressé pour qu'on apprécie le plan à long terme du scénariste. Les amateurs apprécieront l'ingéniosité des cadrages de Bruchet. Une série qui réjouira les plus jeunes (deux... Lire la critique de À feu et à cendres - Sillage, tome 1

4
Avatar JeanSeb
6
JeanSeb ·
Découverte
Critique de À feu et à cendres - Sillage, tome 1 par koffe

Sillage tome 1 est un must. Brillant par le dessin, les couleurs et un scénario vraiment non-manichéen dans un univers Sci-fi pas dégueulasse du tout. Une héroïne et des sidekicks vraiment sympa (le tigre, le robot affranchi...). A l'époque, je n'avais pas assez d'adjectif pour décrire cette BD. Malheureusement c'est le seul de la série qui me laisse ce souvenir. Le soufflet est tombé. Dommage. Lire la critique de À feu et à cendres - Sillage, tome 1

2
Avatar koffe
9
koffe ·
Grand départ

La série Sillage débute de belle manière avec cet album. Les dessins sont superbes et la couleur tout simplement incroyable, à l'instar de la couverture de la dernière édition (l'ensemble des couvs' de la série est d'ailleurs très bon, si ce n'est une petite baisse de régime au tome 10). J'adore l'unité recherchée dans chaque planche, avec ce contraste entre le vert de la forêt originelle et... Lire la critique de À feu et à cendres - Sillage, tome 1

Avatar Christophe Roux
8
Christophe Roux ·
Toutes les critiques de la BD À feu et à cendres - Sillage, tome 1 (18)
Vous pourriez également aimer...