Avis sur

À toute épreuve - Superman, tome 2 par Freytaw

Avatar Freytaw
Critique publiée par le

Superman est président, et il est noir, et non, ce n'est pas Obama. Un certain Calvin quelques choses, j'ai oublié son nom, mais tout le monde l'appelle Cal. Tiens... c'est amusant. Et le tout se passe sur Earth-23. C'est pas moi qui l'ai dit, c'est les bonus à la fin du livre ! Puis après, on retrouve notre bon vieux Sups de Earth-Prime (parce qu'il parait que c'est comme ça qu'il faut l'appeler) et il s'avère qu'il n'est pas le premier surhomme de Smallville. Il va devoir découvrir qui est ce sois-disant Adam Blake qui aurait des super-pouvoir et ce bien avant l'arrivé de Clark sur Terre. Soit.

Et Grant Morrison poursuit gentiment son run sur Superman, avec une légèreté dont nous n'avons que peu l'habitude mais qui sied bien au personnage et à l'intrigue. Son passage sur Earth-23 fait écho à son futur travail sur Multiversity. Un truc dont on entend parler depuis si longtemps que vous n'êtes sans doute pas passé à côté, si ? Enfin peu importe, ça parlera de Multivers, c'est tout ce que vous avez besoin de savoir, et ça arrive en 2014 ! Normalement... Mais je m'égare ! Cet épisode est donc stand alone, et qu'en dire si ce n'est que je ne vois pas trop (encore) où Morrison veut en venir. Mais l'idée de base est sympa, et nous présenter un Superman président à quelques choses de drôlement intéressant, dans le genre "conflit d'intérêt" bizarre ! J'aurais presque voulu en avoir plus au final.

Nous revenons ensuite dans le passé de Clark et ses débuts en tant que Superman, c'est là que Morrison lance encore plusieurs intrigue en l'air en même temps et commence à jongler avec. Je ne suis que peu emballer sur cette histoire de "premier mec au super-pouvoir", encore une fois sans doute parce que je n'ai pas tout les éléments en main, mais j'ai bien apprécier le personnage de la nièce de Lois qui sans jouer les gamines trop maline, arrive justement à en être plus crédible. Ce qui m'a le plus intrigué, c'est ce que soulève l'auteur dans le dernier numéro traité dans ce TPB, à savoir, la véritable identité de Miss N., la concierge de l'immeuble de Clark. Et on apprend enfin qui est ce petit bonhomme qu'on voit tout le temps depuis le début de son run, enfin je crois, enfin, peut être... enfin... bref... Mais du coup, j'ai très hate de voir comment le monsieur va revisté le personnage !

Sur le reste de la moitié du bouquin, nous avons du back-up, et un Annual, le tout écrit par un Sholly Fish ma foi plutot correct ! Pour les dessins, on a un peu de tout, et c'est un joyeux bordel visuel, du bon, du moins bon, du moche, mais dans l'ensemble, les backs-up sont franchement de bons compléments au run de Morrison et rende le tout vachement moins nébuleux ! Quand ils ne font pas simplement dans l'émotion, comme cette petite que j'ai adoré quand Lois et Jimmy regrette Clark Kent (oui parceque bon, à un moment... Clark meurt ! Ha ! Vous l'avez pas vu venir celle là hein ? Maintenant je vous laisse dans ce questionnement incroyable et vous invite à lire le truc si ce n'est pas fait). Le seul reproche qu'on pourrait faire à ses histoires, c'est de ne pas être indispensable. Mais bon, ça se laisse lire !

Reste l'annual qui est du coup, peut-être un peu long, mais qui a le mérite de faire revenir un peu sur le devant de la scène le général Lane et Lex Luthor. Et ce peu de temps après qu'ils aient réussi à capturer Superman, comme vu dans le premier tome de la série. Ha oui, y'a aussi Steel qui revient en force ! Clairement, cet annual m'a fait l'effet d'un fan service agréable, voir même d'un gros gros back-up encore une fois en complément du boulot de Morrison, mais c'est bien trop léger pour être réellement considérer comme très bon. Et les dessins sont assez laids pour le coup... Enfin, pas à mon goût en tout cas !

Un bon numéro, oui, mais avec autant de Morrison que d'histoire juste "sympa" et indispensable. C'est vraiment le ratio : 50/50. C'est donc juste "bien", mais pas totalement génial. Et puis il faut être honnête, Morrison a déjà été lui même plus passionnant. Sur Batman par exemple... ou même sur Superman d'ailleurs ! Je dois vous le conseiller quand même, ça rajoute de la consistance au personnage version New 52, mais ce n'est pas encore la grosse claque attendue. A vous de voir !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 630 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Freytaw a ajouté ce comics à 2 listes À toute épreuve - Superman, tome 2

Autres actions de Freytaw À toute épreuve - Superman, tome 2