Une grande surprise

Avis sur Akira

Avatar Sarahkozy
Critique publiée par le

N’ayant pas vu le film avant de m’attaquer au Manga et ne connaissant presque rien de cet univers, c’est quasiment en totale découverte que je décide de me lancer dans Akira. Motards en combi, Tetsuo, moto rouge et Jeux Olympiques, voilà tout ce que connais de l’œuvre de Katsuhiro Otomo avant que je décide de lever le voile en me procurant les 6 tomes de la série dans leur dernière édition de chez Glénat, fidèle à l’originale, dans le sens de lecture japonais.
Je commence en attendant beaucoup de Akira, me redonner goût à la lecture. Plus rien ne me satisfaisait depuis des mois et je n’avais plus vraiment de plaisir à lire. Je n’ai pas été déçue.

Akira, c’est avant tout un enchaînement d’événements et d’actions tournant autour du fameux « Akira ». Logique, c’est le titre du Manga. Mais tout comme les personnages, le mignon petit Akira avec son sourire d’ange nous intrigue. Kaneda et ses compagnons sont constamment sous son influence et agissent en conséquence du début à la fin. Akira est bien évidemment le moteur de l’œuvre, source de chaque chose, menant aussi bien à une rencontre en plein milieu de la route qu’à la destruction entière de Néo-Tokyo. Le plus captivant n’est pas tellement la relation entre Kaneda et Tetsuo, deux amis/ennemis qui n’arrivent pas à se comprendre, mais plutôt Akira, le petit garçon énigmatique et muet qui est le fil conducteur de chaque élément de cette histoire qui permet d’exploiter ses personnages.
Akira, qui a permis de rapprocher les personnages et de les voir s’allier dans une ville où la guerre, la violence, l’injustice et les drogues règnent. Un manga où s’enchaîne rebondissement sur rebondissement

Katsuhiro Otomo arrive à rendre « vivant » son manga. Toute sortes de détails rendent les scènes d’actions ou les paysages très dynamiques. La ville de Néo-Tokyo, même détruite, nous parait vivante et c’est avec plaisir que l’on découvre tout au long de l’œuvre la beauté de cette ville immense avec ses buildings s’élevant jusqu’au ciel ou s’écroulant en formant une vraie apocalypse. Il en est de même pour les expressions des personnages qui se rapprochent d’ailleurs plus des bandes-dessinés de par chez nous que du « style manga »

Bref, sans doute faudra-t-il plusieurs lectures pour comprendre entièrement Akira qui reste assez énigmatique sur certains points mais qui est un excellent manga.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 160 fois
3 apprécient

Autres actions de Sarahkozy Akira