Grosse déception sur les derniers tomes.

Avis sur Akira

Avatar krawal
Critique publiée par le

Le début, c'est l'extase. Que ce soit au niveau du trait ou au niveau scénaristique ou du découpage des cases, c'est du grand art. Katsuhiro se lâche des années après Fire Ball (nouvelle disponible dans Katsuhiro Otomo Anthology) à la trame sensiblement similaire, mais bâclée sur la fin pour des raisons de bouclage.

Akira devait être une oeuvre complète. L'auteur a d'ailleurs pris le temps et la place pour la réaliser avec ses nombreux tomes (selon les éditions). Malheureusement, vers le milieu, ça s'essoufle. On sent le trait bâclé, les angles moins inspirés, les dialogues un peu vagues.

Ca repart un peu toutefois, le temps de quelques affrontements où l'on sent que Katsuhiro reprend du poil de la bête. Mais la toute fin est un échec. Narrativement, artistiquement. L'auteur l'admet volontier : "Akira n'est pas terminé non plus".

Etrangement, le film avec son scénario ultra condensé est bien plus réussi et plus rythmé malgré là aussi pas mal de coupes budgétaires qui se ressentent sur la fluidité d'images de certains passages.

Akira n'en reste pas moins une bande-dessinée culte.

PS : Lu lors de son édition couleur Glénat jusqu'au tome 12. Lu à nouveau dans sa totalité dans la version N&B en 6 tomes retraduite en juin 2009. Je conseille la version N&B.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 848 fois
6 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de krawal Akira