MASTERPIECE

Avis sur Alan Moore présente Swamp Thing, tome 1

Avatar Mi4a3L
Critique publiée par le

Il existe de gros classiques parmi les comics indépendants connus de tous et entrés dans la culture populaire depuis des années, notamment grâce aux adaptations cinématographiques ou une renommée internationale indéniable : Watchmen, Hellboy, Sin City, V pour Vendetta, la ligue des gentlemens extraordinaires, …
A côté de ceux-là, il en existe bien d'autres dont la notoriété n'a jamais réellement percée (surtout en France) mais qui mérite tout autant leur place au panthéon des classiques: Sandman, Preacher, Fear Agent, Hellblazer, Calvin et Hobbes, Planetary, … et j'en passe… Mais surtout, SURTOUT, ici il est question de Swamp Thing !

Première édition complète et correcte en France (on est en 2019 bordel) proposée par Urban Comics.
Beaucoup auront déjà entendu parlé de la créature du marais (créé dans les années 70) mais je suppose que peu de monde auront eu la chance de pouvoir lire ses aventures sur papier.
Des années que j'attendais cela, une attente à la hauteur de ce que le légendaire Alan Moore peut produire comme merveille.

Un plaisir, le mot est faible, de se délecter des récits du Britannique. Ce génie accepte de reprendre le personnage DC Comics créé par Len Wein et Berni Wrightson quelques années auparavant (disponible dans ce recueil: https://www.senscritique.com/bd/Swamp_Thing_La_Creature_du_Marais/39703999).
Peut-on parler de Héro ? Non. D'anti-Héro ? Probablement… C'est une fable sur un homme devenu créature, plante, ou les deux à la fois. Une histoire sur la place de l'Homme face à la Nature, un récit horrifique dans lequel les forces démoniaques se trouve confronté à une créature beaucoup plus humaine qu'elle ne le laisse percevoir.
Alec Holland, euh non, la créature du marais se balade dans l'essence même de la Terre, jusqu'au monde des morts pour retrouver des amis perdus et quelques anciens ennemis.
Cela ne faisait aucun doute, Alan Moore est un génie de la narration. Il peut parfois être difficile à suivre tant son esprit produit des scénarios complexes mais pas ici. Les chapitres se suivent et se consomment avec passion.
Les dessins de Stephen Bissette se marient parfaitement et donnent une humanité à cette humanoïde végétal en questionnement permanent sur son identité.

N'ayez pas peur de vous lancer ou relancer dans ce premier volume (sur 3) d'un Comics indispensable à tout bibliothèque qui se respecte.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1658 fois
41 apprécient · 2 n'apprécient pas

Mi4a3L a ajouté ce comics à 1 liste Alan Moore présente Swamp Thing, tome 1

  • Bd
    Couverture La Guerre éternelle, intégrale

    Ma BDthèque

    Les œuvres que j'achète sont celles qui m'ont marqué, celles que je lis et relis avec un plaisir toujours intact. Ici pas de...

Autres actions de Mi4a3L Alan Moore présente Swamp Thing, tome 1