Enfer et Paradis

Avis sur Alice in Borderland

Avatar OtarieGoulue
Critique publiée par le

Ils sont nombreux à haïr le monde dans lequel ils vivent, à n'avoir aucun but, à être rejeté par les autres. En bref ils vivent en Enfer.

En tout cas, c'est ce que croyais Ryôhei Alice, un étudiant médiocre, caché dans l'ombre de son jeune frère prodige. Ses parents ont honte d'Alice, qui n'a jamais rien accompli. Alice le sait très bien mais rien ne change, il rêve d'un monde post-apocalyptique ou il pourrait agir en héro, un monde dans lequel sa vie aurait un sens.

Il regagne goût à la vie grâce à ses deux amis Daikichi Karube et Chôta Segawa.
Un soir, alors qu'ils seront tous les trois réunis, une étrange explosion retentira, et sans explication, ils sont téléportés dans un monde différent du leurs.

Ils découvrirons que dans ce monde qui porte le nom de Borderland, il faut participer à des épreuves pour gagner des points afin d'espérer survivre quelques jours supplémentaires. Et là Alice se rend compte, que le monde dans lequel il vivait n'était pas l'Enfer, et qu'il ferait tout pour retourner à son ancienne vie qui avait un petit air de paradis en comparaison de Borderland.

Au fur et à mesure que l'histoire se développe, on apprend à connaître les différents protagonistes, leur vie, et on se rend vite compte qu'ils ont tous un profil similaire.

L'auteur a créé des personnages auxquels on s'attache très vite, ils sont tous différents malgré leur similarité, ont un vécu différent. Mais ils ont le même but : Survivre et trouver comment sortir de cet Enfer.

Les jeux auxquels doivent participer nos héros jouent sur le physique, l’intelligence, le mental des personnages, et à la moindre erreur c'est Game Over. On a constamment peur pour Alice et ses amis, car les épreuves sont parfois terriblement meurtrières, et on se demande comment il est possible de se sortir de certaines situations sans issues.

Le manga nous propose un grand éventail d'émotions : les personnages ne sont pas linéaires, certains passent de la personne calme et contrôlé à une bête capable de tuer pour assurer sa survie.

Le manga s'inspire très clairement d'Alice In Wonderland de Lewis Carroll : le nom des personnages, les cartes, le passage entre le monde normal et Borderland, mais ne vous y méprenez pas, l'univers est toutefois très différent de celui créé par Lewis Carroll.

Ici, on a affaire à un monde sans pitié, ou tout le monde peut mourir, il n'y a pas de traitement de faveur. Ici, il faut parfois sacrifier ce que l'on a de plus cher pour pouvoir espérer continuer à vivre. Un monde dirigé par des règles injustes, sadiques, malhonnêtes, le véritable Enfer.

Bienvenue à Borderland.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 442 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de OtarieGoulue Alice in Borderland