Avis sur

Amazing Spider-Man (2015 - 2017) par arnonaud

Avatar arnonaud
Critique publiée par le

Critique numéro par numéro.

Amazing Spider-Man #1 [Octobre]

Encore un numéro 1 pour spidey qui en a un quasiment chaque année désormais. Dan Slott est toujours aux commandes et Marvel lui a visiblement laissé le champs libre pour faire évoluer le statut quo de Peter Parker de manière significative, ce qui n'est pas un mal.

Du coup, notre héros est désormais à la tête d'une grosse entreprise d'électronique mondialisée, il a un nouveau costume et une nouvelle Spider-Mobile, parce que visiblement, Spidey avait besoin d'une voiture. En réalité, c'est plutôt pour permettre un nouveau style de scènes d'actions, et peut-être même pour vendre des jouets ?

Ce numéro sert surtout de présentation du nouveau staut quo du personnage. Que fait Peter Parker maintenant, montrer la Spider-mobile en action, montrer comment il arrive à opérer de manière mondialisée et surtout que sont devenus ses alliés, en présenter de nouveaux... Côté intrigue de fond, on a une histoire pas hyper bandante à partir d'une organisation Zodiaque qui en veut à Parker Industries et qui aurait placé une taupe dans l'entreprise. Woh. Surtout que les membres de ce zodiaque ont tous des allures d'hommes de mains merdiques pour le moment.

Mais on a aussi quelques vilains plus alléchants qui sont annoncés, un en dernière page du récit principal et un en dernière page de la dernière histoire bonus du numéro. Car oui, le numéro a aussi des histoires bonus, qui servent d'avant-goût aux différentes séries dérivés du tisseur qui vont arriver prochainement. On a du Spider-Man 2099, du Silk, du Spider-Woman, du Web-Warriors et une histoire moitié Miles Morales moitié Amazing Spider-Man. Elles sont pas super intéressantes et c'est surtout le festival des vilains minables braqueurs de magasins/banque hyper clichés et s'en payer 5 d'affilés c'est chaud.

Sinon, revenons sur l'histoire principale du numéro pour parler un peu de la partie graphique. Camuncoli livre comme à son habitude de bons dessins, classiques mais efficaces et avec des scènes d'action qui ont la patate. Et ce qui est cool c'est qu'il est colorisé par le très bon Marte Gracia qui arrive à mélanger ambiances colorés et couleurs assez pop par moment, notamment dans les scènes d'action, et il a toujours sa manière si particulière et maîtrisé de gérer les volumes, les ombres et les lumières. Et il y a ses choix de teintes si particuliers avec ces bleu-violet improbables. Je suis très content de le voir débarquer sur le titre et ça rend très bien.

Au final, un premier numéro sympathique. C'est dommage de ne pas plonger un peu plus dans l'intrigue de fond directement, parce que là je ne sais même pas si on a vraiment eu l'élément déclencheur. Mais y a une bonne ambiance, c'est plutôt bien écrit, l'humour est sympathique, c'est beau, y a du neuf dans l'univers Spidey... Donc pourquoi pas. Et ça me donne envie de rattraper mon retard que j'ai sur le spidey de Slott (j'ai pas fini de lire Superior et j'ai pas lu le volume lancé en 2014). [7]

Amazing Spider-Man #2 [Octobre]

A la base, je n'avais pas prévu de lire ce #2. Le #1 était pas mal, mais avec toutes les séries qui sortent en même temps et avec mon retard sur le run de Slott, je me suis dit que j'allais remettre cette série à plus tard. Mais j'ai lu la preview, et la dynamique de Spider-Man et du Prowler qui opèrent un duo pour aller traquer les vilains, et l'humour des dialogues, m'ont convaincu.

Et franchement je trouve ce 2e numéro vraiment très réussi et prometteur pour la suite de la série. Déjà, les éléments que j'avais relevé dans la preview se retrouvent sur tout le numéro et sont vraiment très agréable. Alors oui, le coup du side-kick black, ça fait copie des aventures d'Iron Man et Captain America des 70's, où James Rhodes et Sam Wilson aidaient les héros, et ce serait bien en 2015 que les persos blacks soient davantage que des associés. Mais bon, déjà ça fait quand même une petite promotion pour le Prowler qui était au placard ces derniers temps et qui a véritablement un passif avec Peter, et ensuite, la dynamique marche vraiment très bien. On ressent la camaraderie entre eux, ça permet à Spidey de ne pas tomber dans ses monologues humoristiques lourdingues puisqu'il a vraiment quelqu'un avec qui discuter, et en plus le Prowler peut servir de clown blanc, peut vanner le héros et commenter l'action de manière différente que les méchants.

Bref, ce Spider-Man avec associé marche très bien, et le nouveau contexte de la série s'y prête bien. Là il gère une entreprise mondiale, il semble en même temps vouloir protéger le monde entier (ou, et c'est moins noble, uniquement les intérêts de Parker Industries, ce n'est pas vraiment clair), il est obligé de s'appuyer sur des associés, des alliés, que ce soit dans la gestion de l'entreprise ou sa mission super-héroïque. Quand il opérait à New-York entre deux galères dans son quotidien perso ou son boulot, l'associé n'avait rien à foutre là, maintenant c'est possible. Et si ça peut permettre à Slott d'écrite un Spider-Man Parker moins lourd, tant mieux.

Et je le sous-entendait plus haut, l'autre point fort de ce numéro, c'est l'humour, qui est très présent et marche plutôt pas mal. J'aime notamment les discussions débiles qu'ont les hommes de mains, très réussies. Franchement, les dialogues sont pleins d'humour et c'est plaisant à lire, surtout que ça fonctionne un peu mieux, je trouve, que les gags du #1. Et puis c'est contre-balancé avec des moments plus sérieux, ce qui évite que la série tombe dans la grosse farce.

Ce qui est sympa également, c'est les références que Slott fait à sa propre continuité dans ce numéro, pour vraiment marquer l'évolution de son Peter Parker, pour accentuer sa caractérisation. En plus ça me donne envie, encore plus, d'aller combler mon retard dans le run du scénariste. Par contre, l'éditeur aurait pu sortir la bonne vieille boîte de dialogue indiquant dans quel numéro ça s'est passé, ça aurait été utile pour les lecteurs qui ont envie, justement, d'en savoir plus sur ces événements...

Citons aussi la petite scène finale qui tease des choses intéressantes pour la suite et qui indique qu'on ne devrait pas rester éternellement avec des membres moisis du Zodiac (on a bien compris que les vilains de ce #2 étaient des ennemis mineurs, mais de là à leur donner un look et un charisme aussi nul...).

Pour la partie graphique, c'est toujours du très bon boulot. Camuncoli dessine très bien (même si son Parker à l'air d'être toujours contrôlé mentalement par Octopus vu les têtes qu'il tire) et les couleurs de Marte Gracia sont vraiment très réussies, comme toujours avec le coloriste.

Ah par contre, dernière remarque, comment ça se fait que Parker soit en liaison avec Nick Fury Jr. au SHIELD, et pas avec Maria Hill, comme c'est le cas habituellement ? Y a eu du changement dans la hiérarchie récemment ? Ce type a vraiment les promotions les plus rapides de l'univers (par contre, c'est quand vous voulez pour lui donner une vraie caractérisation....). Et ça m'étonnerait que le gouvernement chinois laisse réellement un héliporteur d'une agence de sécurité américaine voler au dessus de Shangai...

Bref, très bon numéro 2 pour cette série Spider-Man. C'est une toute nouvelle dynamique pour le héros, ça rompt pas mal avec ses racines, c'est vrai, mais pour l'instant le récit marche bien et j'ai envie de voir où tout ça va aller. [7]

Amazing Spider-Man #3 [Novembre]

Le nouveau volume de Spider-Man continue tranquillement son chemin. Dans ce numéro, on s'intéresse à la branche new-yorkaise de Parker Industries qui a élu domicile... dans le Baxter Building, le QG historique des 4F !

Visiblement les fantastiques sont visiblement séparés depuis un certain temps, mais pas de révélations sur ce qui est arrivé à Reed, Sue et aux membres de la Future Fondation, fort heureusement. Le mystère reste entier de ce côté là. Mais ce qui est cool, c'est qu'on parle des 4F. Et ça, forcément, ça me réjouit. On sent que le Baxter Building est un lieu chargé d'histoire, l'amitié Johnny-Peter est bien pris en compte... Ça se la joue même Fast & Furious avec toutes ces histoires d'amis tellement proches qu'ils deviennent la « famille » d'adoption de Peter (à défaut de pouvoir avoir femme et enfant, le pauvre Parker doit se contenter de ça...).

En parallèle, Slott continue de développer son intrigue globale. Avec toujours plusieurs menaces qui continuent de s'annoncer en parallèle du Zodiac qui prend lui aussi un peu d'ampleur. C'est toujours sympa à lire, même si le Prowler et son duo avec Spidey me manque. En tout cas, on sent que Slott a un gros plan et qu'il a beaucoup d'éléments à gérer, à mettre en place, et ça intrigue, on a envie de rester. En fait c'est bien simple, pour nous forcer à rester sur cette intrigue de Zodiac relativement quelconque, Slott nous annonce en permanence que les bons vilains vont arriver d'ici quelques épisodes, que c'est bien prévu. Ça fait un peu aveu de faiblesse, quand même, de placer perpétuellement en cliff ces come-back attendus plutôt que de faire de vrais rebondissements dans l'intrigue principale, qui tiendraient en haleine le lecteur.

Mais bon, sans que ça soit une série extraordinaire, c'est toujours plaisant à lire. Camuncoli est toujours sympathique, même si certains personnages secondaires se payent des tronches qui font peurs, et bien entendu, Gracia est toujours excellent à la colo.

Et contrairement aux Uncanny Avengers de Duggan, là on sent que Slott sait vraiment écrire la Torche, et je retrouve vraiment le personnage des 4F que je connais. Ce qui ajoute un petit bonus sympa à ce numéro.

Donc on continue la mise en place et on espère une petite montée en puissance dans les prochains numéros pour finir l'arc. [7]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 330 fois
5 apprécient

arnonaud a ajouté ce comics à 5 listes Amazing Spider-Man (2015 - 2017)

  • Bd
    Cover Lu en 2018

    Lu en 2018

    Note : Les œuvres sont présentés dans leur ordre chronologique de lecture. Mes lectures les plus récentes sont en fin de liste....

  • Bd
    Cover Lu en 2017

    Lu en 2017

    Note : Les œuvres sont présentés dans leur ordre chronologique de lecture. Mes lectures les plus récentes sont en fin de liste....

  • Bd
    Cover Que vaut All-New All-Different Marvel ?

    Que vaut All-New All-Different Marvel ?

    Vu que j'ai testé pas mal de séries du relaunch de Marvel, je met tout ça ici, pour ceux qui veulent un récap' du niveau global....

  • Mais aussi

Autres actions de arnonaud Amazing Spider-Man (2015 - 2017)