• SensCritique
  • BD
  • Après la guerre - Moi, René Tardi, prisonnier au stalag IIB, tome 3
Couverture Après la guerre - Moi, René Tardi, prisonnier au stalag IIB, tome 3

Après la guerre - Moi, René Tardi, prisonnier au stalag IIB, tome 3

12345678910
Quand ?
7.2
  1. 0
  2. 0
  3. 1
  4. 2
  5. 3
  6. 10
  7. 26
  8. 27
  9. 10
  10. 3
  • 82
  • 3
  • 36
  • 0

Le final du récit le plus intime de Tardi. Après son retour du Stalag, René Tardi donne naissance à son fils Jacques en 1946, puis, toujours militaire, il est envoyé en Allemagne dans la zone occupée par la France. Toute la famille va l'y rejoindre, et s'installer dans une caserne. C'est là que le...

Critiques : avis d'internautes (3)

Après la guerre - Moi, René Tardi, prisonnier au stalag IIB, tome 3
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La boucle de l'horreur

Qui connait Jacques Tardi l'auteur, sait la place que prend l'histoire récente dans son oeuvre, les deux guerres mondiales, sans parler de la Commune de Paris. Tardi a été marqué par une famille traumatisée par les horreurs nationalistes de la première moitié du XXème siècle. Ses grands pères ont fait les tranchées. Un seul est revenu. Son père fut prisonnier de guerre en Allemagne...

11 3
Avatar Seemleo
9
·
Dans ce processus de dénazification

Ce tome est le troisième d'une trilogie. Il peut en être lu indépendamment, mais il fait plus de sens lu à la suite des 2 autres. Il s'agit d'une bande dessinée en couleurs, dont la première édition date de 2014. Elle a été réalisée par Jacques Tardi pour le scénario et les dessins, les couleurs ayant été réalisées par Jean-Luc Ruault. Le tome commence par une postface de 5 pages rédigée par J.... Lire la critique de Après la guerre - Moi, René Tardi, prisonnier au stalag IIB, tome 3

Avatar Presence
10
Presence ·
Critique de Après la guerre - Moi, René Tardi,... par Moot70

Suite et fin de la trilogie de Tardi sur l'histoire de son père, soldat conducteur de char (et pas de tank !) pendant la guerre, prisonnier en Allemagne, puis ex-prisonnier de retour en France après la guerre. Globalement, je pense que beaucoup trouveront (à juste titre) ce troisième tome moins intéressant que les deux précédents. Déjà, parce qu'il a un côté beaucoup plus fourre-tout,... Lire l'avis à propos de Après la guerre - Moi, René Tardi, prisonnier au stalag IIB, tome 3

Avatar Moot70
8
Moot70 ·
Toutes les critiques de la BD Après la guerre - Moi, René Tardi, prisonnier au... (3)

InfosAprès la guerre - Moi, René Tardi, prisonnier au stalag IIB, tome 3

Éditeurs
Casterman