Couverture Arkham Asylum

Critiques de Arkham Asylum

Comics de et (1989)

Les maîtres du haut château

Dans l'univers en pleine ébullition des comics (Crisis on Infinite Earths ré-initiait alors tout un pan de la mythologie DC), le scénariste et dessinateur américain Frank Miller révolutionne les aventures de Batman en mettant un point final à l'âge d'argent. Terminé le ton léger, les intrigues simplistes, les personnages sans profondeur. Avec... Lire la critique de Arkham Asylum

8 5
Avatar Vincent Rigaud
9
Vincent Rigaud ·

Le tarot des fous

Le rêve d'un rêve. Le reflet d'une ombre. Les abysses d'un mythe, trop profonds, trop obscurs pour la plupart des auteurs de comics maintream. Morrison fait pourtant le pari d'apporter une vision unique dans l'univers de Batman, à ce moment très codifié par une orientation plus réaliste. Nous sommes en octobre 1989, durant l'Age Moderne des super-héros. « The Dark knight returns »,... Lire la critique de Arkham Asylum

30 7
Avatar Amrit
8
Amrit ·

Critique de Arkham Asylum par Lebowski

On me tapera surement sur les doigts, mais pas moyen d'accrocher à cet asile d'Arkham. Si le terme de "roman graphique" inclut aussi bien Watchmen que cet ouvrage, je ne vois dans le second qu'un titre pompeux pour dire "c'est graphiquement incompréhensible et compliqué, alors c'est de l'art". Attention, je ne dis pas que c'est moche. Certaines cases ou planches sont remarquables, mais... Lire l'avis à propos de Arkham Asylum

18
Avatar Lebowski
5
Lebowski ·

Plein les yeux

J'avais lu l'Asile d'Arkham il y a bien longtemps, peut-être peu de temps après sa sortie, et je n'y avais pas plus compris quelque chose qu'à Black Orchid, et ce pour les mêmes raisons: le dessin de McKean écrase tout. Maintenant que j'ai lu toutes sortes de relecture superhéroïques, de fictions psycho-paranoïaques et de récit déstructurés, j'ai pu suivre sans trop de mal le fil de l'action;... Lire la critique de Arkham Asylum

27 5
Avatar Surestimé
9
Surestimé ·

"I'm deranged"

Arkham Asylum, une maison sérieuse, pour des troubles sérieux. Batman est contraint de pénétrer dans l'asile et de se soumettre aux volontés du Joker, afin de sauver le personnel de l'asile. La réticence de l'homme chauve-souris n'étant pas la confrontation avec les psychopathes, qu'il a lui même arrêté, mais un face à face avec sa propre conscience et les tourments de son obscur esprit. Qui... Lire la critique de Arkham Asylum

15 4
Avatar Hey_Blondin
10
Hey_Blondin ·

Et malgré le titre, ça n'a pas grand'chose à voir avec le jeu

Arkham Asylum : A Serious House on Serious Earth est le premier travail de Grant Morrison sur Batman, et il contient déjà de nombreux gimmicks propres au bonhomme. Des scénarios conséquents donnant la primeur aux personnages plus qu'à l'action, des ellipses nécessitant parfois de se triturer les méninges pour comprendre le déroulement, et une volonté manifeste de laisser les dessins parler... Lire la critique de Arkham Asylum

9
Avatar kwyxz
7
kwyxz ·

Tout ça pour ça.

Avant de le lire, j'avais entendu beaucoup de bien de ce comic, mais après lecture, je suis assez dubitatif. Les gens qui aiment parlent d'un truc adulte, de dessins époustouflant, d'un mécanisme psychologique complexe, pervers, torturé. Pour ma part, j'ai seulement trouvé là des dessins certes très stylisés et originaux, mais desservant totalement l'ambiance, j'ai n'ai quasiment pas vu de... Lire la critique de Arkham Asylum

11
Avatar Antipathique
5
Antipathique ·

Bienvenue dans l'Asile.

Cette bande-dessinée constitue une belle réflexion sur ce qu'est réellement l'homme chauve-souris... Un fou parmi les fous et qui n'existe que pour combattre ses semblables. Néanmoins, gare aux amateurs du jeu éponyme. En effet, les deux oeuvres n'ont en fait pas grand chose en commun... Le scénario n'est pas le même, l'ambiance générale non plus. Pourtant, Il serait dommage de rater un comics... Lire l'avis à propos de Arkham Asylum

7
Avatar Yuzhan
8
Yuzhan ·

WhY aRe YoU sO mAd, BaTmAn ?

Quand il entend les mots «asile d’Arkham», le lecteur de comics, amateur des aventures de Bruce Wayne, pense tout de suite à un établissement psychiatrique accueillant les pires criminels de Gotham City. Du Pingouin à Killer Croc en passant par l’Epouvantail et Double Face, tous ont eu l’occasion d’y séjourner. Créé par Amadeus Arkham, ce lieu mythique, qui a vu naître la relation entre le... Lire la critique de Arkham Asylum

3
Avatar Alfred Borden
10
Alfred Borden ·

Dave, t'es un dessinateur de génie ! Qu'est ce que t'es allé foutre avec ce fumiste de Morrison

Je n'avais pas vraiment envie d'écrire une critique à propos de ce comics. Mais les statuts sont vraiment trop courts pour que je puisse y expliquer ce 6/20. Cette note que je mets au comics ne me satisfait en aucun cas. En effet, Dave McKean est un dessinateur de génie ! Graphiquement ce comics mérite au moins un 9/10, que ce soit la mise en page ou les dessins tout est d'une finesse et d'une... Lire la critique de Arkham Asylum

5
Avatar Vy Ty
6
Vy Ty ·