La barbarie est l'état naturel de l'humanité. La civilisation n'est qu'un accident....

Avis sur Au-delà de la rivière noire - Conan le...

Avatar BaggyTheVermine
Critique publiée par le

Cette nouvelle adaptation des aventures de Conan est une vraie réussite car très fidèle aux nouvelles de Robert E. Howard écrites dans les années 30. Ne cherchez pas de chronologie, chaque tome se lit indépendamment et raconte un morceau de vie du Cimmérien. Ce troisième tome présente l'une des nouvelles les plus intéressantes où Conan est un mercenaire chargé de protéger une colonie dans les terres sauvages... Conan fait ce pour quoi il est payé, mais on comprend tout de même qu'il se sent plus proche des "barbares" que de ceux qu'il doit protéger. On peut y voir un parallèle intéressant avec la conquête de l'Ouest Américain. L'opposition "Civilisation/Barbarie" est un thème cher à Howard et est bien plus profond et subtil qu'il n'y paraît, nous rappelant encore une fois que Conan est un personnage bien plus intéressant que sa réputation ne le laisse entendre (image déformée au fil des décennies par les nombreuses adaptations, bien souvent peu respectueuses de l’œuvre de Robert E. Howard). Notons que chaque tome se termine par des notes de Patrice Louinet, l'un des plus grands spécialistes de Howard, qui explique la conception de la nouvelle ainsi que la vision de l'auteur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 109 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de BaggyTheVermine Au-delà de la rivière noire - Conan le Cimmérien, tome 3