gueule de bois

Avis sur Au revoir là-haut

Avatar Ben Ric
Critique publiée par le

eur "Le Sang des Valentine" qui avait aussi pour sujet la grande guerre ou encore les remarquables Scarface ou Shutter Island, Christian De Metter, désormais bien rodé à ce type d’exercice, s’attaque une cette fois à l’adaptation d’un roman, en l’occurrence, copieux et passionnant Au revoir là-haut… avant une version au cinéma réalisée par Albert Dupontel.
Comme à son habitude, De Metter réalise un gros travail sur le dessin, et sur les couleurs en particulier, jouant habilement sur diverses tonalités, toujours en parfaite harmonie avec la narration et le récit. Les visages des personnages, ces gueules cassées, qui occupent dans cette histoire une place prépondérante sont parfaitement rendues, à l’image des personnages principaux (Maillard et Péricourt) mais également les personnages secondaires dans un ensemble à la fois très dense et très épuré, mais chargé en émotions et en rebondissements. Car, globalement, De Metter a bien su restituer l’atmosphère du roman avec les divers sentiments qui le traversent, sans négliger aucun des faits importants et des moments clés qui jalonnent cette histoire, malgré sa complexité. Chapeau. (Toutes mes critiques à retrouver sur BENZINE)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 270 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Ben Ric Au revoir là-haut