Salut, c'est re-nous, les même qu'avant, enfin presque (un cyborg en plus et un slip rouge en moins)

Avis sur Aux Origines - Justice League, tome 1

Avatar xeutrope
Critique publiée par le

Vous le savez, DC reboot/relaunch/"ce que vous voulez" son univers. La chose a été annoncée en mars/avril dernier si je ne me trompe pas, la décision semblant avoir été prise un peu précipitamment (suffit de voir les retards répétés de Batwoman après un numéro 0 génial).

J'ai déjà annoncé sur twitter, facebook, G+, quelles allaient être les séries que je désirais suivre, en tout cas celles dont j'avais commandé le #1, comme ça pour voir et Justice League n'y figurait pas. Pour tout vous dire, revoir la fondation de la ligue ne m'intéressait pas plus que ça.

Au final, faible personne que je suis, je l'ai tout de même acheté lorsque je suis allé chez Pulps pour prendre mes abonnements.

Et j'ai été plutôt agréablement surpris.

Jim Lee assure au dessin, mais ça on le sait depuis longtemps. Même si il dessine des "poseurs" (il suffit de voir la couverture de Batman: Hush ou encore la couverture du #1 du volume 2 de X-Men sorti en 1991), ses personnages sont vraiment charismatiques.

Quand à l'histoire de Geoff Johns (que j'adule pour son boulot fantastique sur Green Lantern et Superman), elle nous narre la rencontre de Hal Jordan avec Batman dans un monde qui ne connaît pas les super-héros et qui se méfie d'eux. Je trouve que c'est globalement une très bonne idée, les deux personnages échangent la vision qu'ils ont chacun de leur boulot et les méthodes qu'ils emploient pour le mener à bien (Batman inspire la peur et est content que les gens se méfient d'eux, des héros nouveaux tandis que Hal Jordan, en bon Green Lantern, se bat contre la peur et la surmonte toujours). La question de l'utilité d'un groupe réunissant les "supers" est aussi abordée, chacun ayant sa position (Batman travaille seul, Green Lantern, de fait, est dans une équipe gigantesque). Ce qui semble être le premier ennemi de la justice league est annoncé, et c'est plutôt un départ en trombe de ce point de vue là (oui bon je préfère rien dire, ça serait spoiler quelques peu) et la fin du premier issue est assez sympathique.

Il y'a bien des trucs vraiment dérangeant, comme cette manie de vouloir foutre une véritable armure de plaques à Batman et Superman (et à voir les croquis à la fin du floppy, on a vraiment évité le pire avec un aquaman revêtant une armure lui donnant un look de crustacé), les allures ado des personnages sur la couverture, l'intégration de Cyborg, un teen titan (un peu la catégorie "espoirs" des superhéros) à la Justice League (la champions' league), mais au final ce ne sont pas ces éléments qui m'ont le plus embêté.
Même si le plot et les dessins me plaisent beaucoup et m'ont donné foi en ce relaunch/reboot/trucbidule, ils m'ont aussi fait me poser de nombreuses questions.

Que va-t-il advenir de ces récits que l'on aimait tant, ces Batman Year One, A long Halloween, la saga de Parallax, Green Lantern Rebirth, les Superman de Gary Franck et Geoff Johns, vont-ils être intégrés, oubliés, modifiés ? Et dans le cas ou il sont effacé de la nouvelle continuité, vont-ils continuer d'être imprimé ? (oui bon au final on sait que la plupart des choses qui ont été faites avant et qui sont post-crisis vont être gardées à quelques exceptions près, mais comme tout bon fan, je dramatise, c'est bien normal, non ?)

Au final, vous l'aurez compris, c'est plutôt une très agréable surprise. Je pense cependant ne pas m'abonner à cette série, préférant favoriser des revenants comme Animal Man, Resurrection Man, Action Comics et autre Batman.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1748 fois
12 apprécient

Autres actions de xeutrope Aux Origines - Justice League, tome 1