Couverture Ayako

Ayako

(1972)
12345678910
Quand ?
8.0
  1. 2
  2. 0
  3. 5
  4. 2
  5. 17
  6. 57
  7. 171
  8. 356
  9. 247
  10. 60
  • 917
  • 123
  • 1K
  • 31

Il est agent secret pour les forces américaines. Il a été prisonnier lors de la Seconde Guerre Mondiale. Il revient aujourd'hui au Japon, son pays natal, pour retrouver sa famille. Il s'appelle Jirô Tenge et découvre que durant son absence, la petite Ayako, sa nouvelle petite "sœur" âgée de quatre...

Match des critiques
les meilleurs avis
Ayako
VS
Avatar Josselin Bigaut
9
Zola Wasabi

Me voilà, présenté à vous, à battre ma coulpe. Contrit, mais pas contraint. Mon repentir est sincère et le lourd poids des propos que j'ai pu émettre par le passé m'accablent et même me pressurisent tant que, mon pardon, je ne pourrai le solliciter qu'à genoux. Mea Culpa. Mea Culpa monsieur Tezuka. Mon ressentiment d'alors était fondé quand je supputais - inconséquemment - que de génie, vous n'en aviez aucun.

8
L'art pour justifier n'importe quoi

Des mangas d'Osamu Tezuka que j'aie pu apprécier, y'en a des tas. C'est le maître en la matière, ça fait pas un pli. Même si ses dessins laissent quand même à désirer. Ça fait très enfantin à chaque fois et les têtes sont pas toujours bien dessinées. Mais bon, quand il y a une bonne histoire derrière, y'a pas de raison de s'en plaindre. Mais là, l'histoire, c'est juste pas possible. Je veux bien croire que tout n'a pas été blanc-blanc en ce bas monde, mais il faut pas forcer le... Lire l'avis à propos de Ayako

2

Critiques : avis d'internautes (24)

Ayako
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Enterrement d'un monde

Je fais une petite critique car je ne trouve pas mon compte dans celles qui ont déjà été faites. J'aurais préféré passer mon tour, parce que j'ai déjà parlé de la Femme-insecte. Ayako est un récit de grande ampleur plein de rebondissements, dont il est donc difficile de parler sans gâcher les surprises. Voilà qui est dit. Je crois que personne n'a noté l'ambition sans pareille de ce récit dans... Lire l'avis à propos de Ayako

56 15
Avatar Surestimé
9
Surestimé ·
Drame familial entre magistral et répugnant

Ah Ayako, on peux dire que mes attentes n'ont pas été déçu. Je cherchais un manga bien sombre à l'histoire familial complexe, et dans une époque dépaysante. J'en ai eu pour ma graine. Dans un Japon en plein chamboulement culturel et politique, on retrouve une famille de riche propriétaire terrien bien conservatrice comme il faut. Et d'une hypocrisie sans borne, eux se prenant pour des... Lire la critique de Ayako

2
Avatar MrLambda
9
MrLambda ·
Découverte
C'est mioche hein...

Au sortir de la Seconde Guerre, les Tenge, famille de hobereaux japonais, digèrent assez mal les réformes agraires imposées par ces salauds d'impéralistes américains. Plutôt que de céder quelques terres et de laisser pisser, la lignée s'effondre. Chacun laissant libre cours à ses vices. Le patriarche se tape sa belle-fille (avant d'enfermer à vie la batarde, Ayako, née de l'infâme union), le... Lire l'avis à propos de Ayako

17 18
Avatar Marius
9
Marius ·
La noirceur du coeur

100ème note ! Il est rare que, de nos jours, on entende encore parler d'Ozamu Tezuka. Lui ayant pourtant créé un art (pas un sous-genre), l'ayant perfectionné et lui ayant fait atteindre un niveau difficile à surpasser, son nom s'oublie peu à peu. Et cela malgré les multiples surnoms qu'il a reçus, le Dieu du manga, le Père du manga, et j'en passe. Il s'efface et se périme.... Lire la critique de Ayako

3 2
Avatar Japonirisme
9
Japonirisme ·
Critique de Ayako par Pariston

Bien après ASTRO BOY et LE ROI LEO et ses autres mangas qui lui ont valu l'adoration universelle, Tezuka le Magnifique dessinait AYAKO, une sombre affaire familiale, noire et incestueuse dans le Japon d'après-guerre. En trois tomes tout de même bien conséquents, Tezuka monte son récit, l'articule principalement autour des personnages de la famille Tenge, en proie aux doutes dans un pays ravagé... Lire l'avis à propos de Ayako

6
Avatar Pariston
8
Pariston ·
Toutes les critiques du manga Ayako (24)