C'est mioche hein...

Avis sur Ayako

Avatar Marius
Critique publiée par le

Au sortir de la Seconde Guerre, les Tenge, famille de hobereaux japonais, digèrent assez mal les réformes agraires imposées par ces salauds d'impéralistes américains. Plutôt que de céder quelques terres et de laisser pisser, la lignée s'effondre. Chacun laissant libre cours à ses vices.

Le patriarche se tape sa belle-fille (avant d'enfermer à vie la batarde, Ayako, née de l'infâme union), le grand frère tue la servante, le petit frère trombine sa soeur... Les paysans du cru se taisent, trop heureux de bénéficier des largesses financières des Tenge.

Pour moi, Tezuka, c'était le gentil Astroboy, et le cromignon Roi Léo... En fait, c'est aussi beaucoup plus sombre et déviant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1488 fois
17 apprécient

Marius a ajouté ce manga à 3 listes Ayako

Autres actions de Marius Ayako