The Dark Knight Strikes Again...And Again...And Again !

Avis sur Batman : Dark Knight III, tome 2

Avatar Kit_Fisto Serial Reviewer
Critique publiée par le

2nd tome (toujours aussi court) des 3ème aventures Millierienne du vieux Bruce Wayne/Batman. On a précédemment retrouvé le vieux héros capé dans sa cave, alors que la Terre est menacée par une secte de Kryptoniens sortis de leur citée miniaturisée de Kandor grâce à l'intervention d'un Ray Plamer/Atom. Ce dernier qui s'est fait berner s'en ai rendu compte trop tard...Blessé par le temps et par ses nombreux combat, le Caped Crusader de Gotham n'a d'autres choix que de retrouver celui avec qui il a eu de fortes oppositions par le passé, pour contrer cette menace kryptonienne, Kal-El/Clark Kent/Superman. L'Homme D'Acier est le seul être vivant sur Terre qui pourra s'opposer aux siens. Mais c'est sans compter sur le gourou des kandoriens, Quar, qui réussi un autre coup auquel Superman aura du mal à se confronter.

2nde partie du 3ème retour du Chevalier Noir du futur initié par Frank Miller en 1986. Certes l'auteur a depuis connu des oeuvres moins intéressantes que celle de ses débuts et puis "le crabe" est venu l'emmerder quelques temps, mais il a pu ici s'appuyer sur un autre scénariste et de bons artistes pour relancer l'engouement autour de ce "Dark Knight" d'un futur probable, vieilli, aguerri, et radical. Le Batman est ici plus un initiateur des plans de contre-attaque sur les kandoriens qu'un membre à part entière de 'action. Il est le stratège restant en retrait dans sa Bat-Cave et qui se questionne sur son devenir en tant que super-héros. Une histoire principale plutôt bonne bien que trop courte grâce à l'apport de Brian Azzarello qui nous revenir à un "Dark Knight" Millerien qu'on apprécie loin du "...Strikes Again" de 2001 qui m'avait grandement déçu. Le fait que les dessins soient à la charge de Andy Kubert ( Marvel 1602, Flashpoint...) apporte une fraicheur à ce retour du Justicier capé. L'artiste est toujours aussi bon graphiquement parlant et rien qu'un Batman en portrait sur un écran avec une punchline simple et efficace m'ont convaincu.

Pour ce qui est des tie-in concernant Green Lantern et Batgirl (Carrie Kelley qui reprend une fois de plus un nouveau costume), c'est scénaristiquement intéressant mais graphiquement très mauvais. C'est un Frank Miller affaibli et au plus bas de son style qui oeuvre ici surtout sur le volet concernant Hal Jordan, le chevalier d'Emeraude. Miller aurait sans nul doute confier les planches à un autre artiste car ces passages font "tâches" sur l'ensemble du recueil avec la bonne partition de Kubert. On notera aussi la présence de John Romita Jr et du fidèle millerien Klaus Janson en appui sur ce recueil.

Pour conclure, un 2nd tome que j'attendais énormément, pour voir si ma bonne impression du 1er tome allait se confirmer. Et bien on peut dire que ce retour est pour le moment fortement agréable à lire du fait que l'héritage du "Dark Knight Returns " de 1986 est là. La collaboration entre Miller et Azzarello fait mouche malgré le fait, bien entendu, que le recueil est tout comme le 1er trop court à cause du retard dans les délais de Frank Miller, et que l'ensemble n'est pas uniforme. Il est en effet marqué par une une grande différence entre le style graphique performant de Kubert et celui amoindri de Miller. Malgré ce fait, ce tome se lit très bien (et rapidement ;) ) la suite promet d'être intéressante. C'est le fan du "Dark Knight Retruns" qui parle et qu'y s'y est retrouvé. Les lecteurs étrangers où n'aiayant aucun attrait à cette histoire culte des années 80 ne seront sans doute pas les clients de cette histoire du Batman.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 277 fois
1 apprécie

Autres actions de Kit_Fisto Serial Reviewer Batman : Dark Knight III, tome 2