Avis sur

Biomega

Avatar Broyax
Critique publiée par le

L'auteur de Blame! revient avec un autre monde (aussi abscons que le premier...) à la fois proche et éloigné de son oeuvre précédente. On y retrouve pas l'architecture immense ni les décors de mégalopole qui fascinaient autant le lecteur, éberlué par une telle démesure. On retrouve par contre une noirceur de tous les instants, un monde qui se délite à très grande vitesse et des factions de personnages tous aussi glauques les uns que les autres.

La violence et les combats sont toujours l'incontestable point fort du mangaka qui parvient à nous faire vivre toute la furie et la cruauté des affrontements, ainsi que cette ambiance entêtante d'apocalypse. Le héros semble le même que le précédent héros de Blame!, un "être humain de synthèse" (sic) venu pacifier les hordes d'ennemis de tous horizons, soldats inhumains, mutants, zombis qui ne disent pas leur nom et j'en passe... Opiniâtre et obstiné, il dégage une aura certaine, épaulé par son IA et sa bécane de science-fiction !

Bien sûr, on ne pîgeait pas grand'chose à la pseudo-intrigue de Blame! et c'est toujours le cas dans Biomega malgré les efforts de construction et de narration de Nihei qui se perd dans le marasme de ses propres idées, brouillonnes et mal développées.

En vérité, l'histoire se met à délirer à mi-parcours (soit après le tome 3) et sombre concomitamment dans le mauvais goût et l'incompréhension totale, tandis que l'environnement "inédit" a perdu toute crédibilité.

Déception donc, en dépit de quelques qualités évidentes : Biomega n'est décidément pas la digne suite du si bizarre Blame!.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 727 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Broyax Biomega